Flash

Des prévisions au beau fixe pour le marché mondial des applications mobiles

Avec plus de terminaux et des usages en hausse, les téléchargements et les dépenses des utilisateurs d’applications mobiles devraient exploser en 2020 selon le spécialiste AppAnnie. Les marchés émergents seront les piliers de cette croissance, quand bien même les pays développés restent forts. Décryptage.

Des indicateurs globaux au vert

AppMarketMaturity AppAnnie2016AppAnnie s’attend à ce que le marché mondial des applications mobiles enregistre de fortes progressions en 2016. Cette dynamique haussière se poursuivrait jusqu’en 2020. Ainsi, les revenus s’établiraient à environ 51 Mds$ dès cette année et bondiraient à plus de 100Mds$ en 2020. De même, le nombre de téléchargements profiteraient d’une croissance de 33% à 147,3 milliards en 2016, et atteindraient 284Mds d’ici 5 ans. Autre source d’enseignement importante, le niveau de maturité devrait être optimal en 2020 sur les marchés développés et entraîner des effets vertueux en termes d’usages et d’engagement ayant un impact positif sur les revenus. Les pays émergents eux seraient engagés dans les 1ères phases soutenues par l’adoption massive des smartphones et les développements rapides des téléchargements d’applications, selon le modèle d’AppAnnie.

Un marché en expansion en termes de revenus et de téléchargements (en Mds$ et %)

CroissanceRevenusDownloadsApp AppAnnie2016

Source : AppAnnie Mobile App Forecast : The Path to $100 Billion

Une croissance portée par les marchés émergents

Le Mexique, le Brésil, La Turquie, l’Indonésie, la Chine et l’Inde profiteront des plus fortes croissances dans les 5 prochaines années, en raison notamment de l’arrivée sur leurs marchés de smartphones à des tarifs accessibles. La part de marché des pays émergents représenterait presque 60% des revenus et téléchargements dans le monde à l’horizon 2020, grignotant celles des pays occidentaux. La Chine avait dépassé les États-Unis dès l’année dernière en nombre de téléchargements d’applications. En 2016, elle prendrait la tête en termes de revenus dès le premier semestre.

Évolution des PDM en faveur des pays émergents sur les revenus et les téléchargements d’applications

PDMRevenusDownloads AppAnnie2016

Source : AppAnnie Mobile App Forecast : The Path to $100 Billion

OS et catégories d’applications : les grands gagnants

Si Google Play est et resterait largement leader sur l’indicateur du nombre de téléchargements, iOS est en tête en ce qui concerne les revenus générés. Toutefois, à partir de 2017, l’activité de Google Play additionnée à celle des Android stores dépassera le CA de l’AppStore – 55,7Mds$ vs environ 45Mds$ – en raison d’une croissance de plus de 200%, portée par la forte pénétration des terminaux mobiles sous Android.

Les jeux sont les applications traditionnellement les plus téléchargées : 45,4 Mds en 2015, soit 41% du marché total. Avec la généralisation des smartphones, notamment en Inde, AppAnnie s’attend à ce que les downloads de jeux s’élèvent à 102,2Mds en 2020. Mais, ils ne devraient plus peser que 36% de PDM, au profit des autres catégories d’applications qui bénéficieraient d’un taux de croissance annuelle de 23% lors de 5 prochaines années. En termes de revenus, les jeux génèrent 85% des revenus globaux du marché des applications mobiles, avec 34,8Mds$. Selon les estimations du spécialiste, ils domineront encore en 2020 (74,6Mds$, +114%), grâce aux marchés chinois, japonais et sud-coréen, mais cèderont 11pts de PDM aux autres applications, en progression de 315% (26,4Mds$). Cette dynamique serait portée par les applications de streaming musical, de streaming vidéo, de rencontres, dont les revenus proviennent d’abonnements.

Pour AppAnnie, le marché des applications va prendre un nouveau tournant avec les développements autour de la réalité virtuelle, de l’IoT (des wearables aux TV, maisons et voitures connectées).

image_pdfimage_print