Flash

Quividi, la pépite française de l’engagement sur le Digital Out-Of-Home

Créée en 2006, la start-up française a développée une expertise inédite sur la mesure de l’audience en direct des supports d’affichage digital. Elle mesure ainsi 700 millions de personnes par mois devant les écrans de ses clients, présents dans 53 pays. Mais, Quividi a également développé un savoir-faire sur le ciblage et l’interactivité, maximisant l’engagement des campagnes DOOH.

Leader mondial de la mesure de l’audience de l’affichage digital

Quividi a mis au point des boîtiers vidéo adaptables sur tous les supports DOOH, tant les réseaux numériques à emplacements localisés (Digital Placed-based Networks) que les écrans numériques in-door (Digital Billboards & Signage), tous les modes de connexion et réseaux. Ces terminaux permettent non seulement mesurer quantitativement l’audience des supports (nombre de personnes passant devant l’écran), mais également de qualifier cette audience. Car le logiciel intégré est capable de reconnaître le sexe et l’âge approximatif des individus devant l’écran et d’évaluer l’intensité du contact (distance de la personne par rapport à l’écran) et de fournir des data d’activité (temps passé devant). Tout cela en temps réel, ce qui est une spécificité de la start-up française. « Le système de mesure de l’audience mis au point par Quividi, via l’utilisation de caméras, a pour objectif de rendre les stratégies marketing out-of-home sur les points de vente aussi précises et responsables que sur le digital » déclare Ke-Quang Nguyen-Phuc, PDG de Quividi.

Diapositive1Facilitateur d’interactions avec les supports d’affichage

Autre fonctionnalité intéressante pour les réseaux d’affichage digital, clients de Quividi : grâce à la captation en temps réel, la reconnaissance faciale (via la technologie Anonymous Video Analytics ) et l’insertion dynamique de messages, la start-up propose des modules d’interaction, qui donnent l’opportunité d’instiller de l’interactivité et d’accroître l’engagement des campagnes.

En témoigne la campagne opérée par l’entreprise sur les écrans Posterscope aux Etats-Unis, pour le modèle de SUV Acadia de General Motor Company (orchestrée avec Eye Corp Media, Carat et Leo Burnett). Durant 8 semaines, 8 écrans présents dans le centre commercial Santa Monica Place ont diffusé la « première campagne de reconnaissance faciale réactive » (facial responsive recognition campaign). Suite à la détection de personnes présentes devant l’écran, des vidéos ludiques et des messages de promotion du modèle auto adaptés à l’audience étaient diffusés. Non seulement, les spots ciblent en fonction du sexe, des émotions (sourires…), du nombre de personnes et de leur âge (parents avec enfants par ex.), mais ils incitent également l’audience à interagir en participant à des petits jeux ou en adoptant certains comportements, faire coucou ou faire semblant d’attraper des objets… Pour Ke-Quang Nguyen-Phuc, « nous avons réussi à mettre en œuvre plus de 200 expériences interactives ciblées, qui font de la campagne pour le SUV de GMC la campagne la plus globalement automatisée jamais lancée« . « La capacité de personnaliser le contenu à plusieurs cibles a réellement pris vie dans cette campagne. Ce partenariat a permis de démontrer la puissance des écrans DOOH, dès lors qu’ils sont associés à une technologie de pointe » se réjouit Jeff Gunderman, PDG de Eye Corp Media.

Diapositive2Quividi rappelle qu’aucune donnée, ni aucune image n’a été collectée ou stockée, car la détection et l’insertion du message ciblée sont réalisées en direct, à la volée. Cette indication de respect des données privées est importante au regard des risques juridiques potentiels et des inquiétudes que les logiciels de reconnaissance faciale font naître.

image_pdfimage_print