Focus sur Zoomin.TV, le MCN européen qui devient producteur TV

Créé en 2000 à Amsterdam par Jan Riemens et Bram Bloemberg, le MCN (Multi-channel network) Zoomin.tv, dont le capital est désormais détenu en majorité par la société de médias suédois Modern Times Group (51% du capital depuis juillet 2015) souhaite désormais se lancer dans la production de contenus de format long pour la télévision linéaire. Une tâche qui incombe à une nouvelle division nommée Zoomin Studios qui sera dirigée par Richard Chambers, un ancien producteur de la BBC.

Un MCN d’envergure avec des activités classiques

Zoomin.tv propose une activité classique de MCN en agrégeant différents talents dont il gère ensuite les vidéos en les diffusant sur de nombreuses plates-formes à commencer par des chaînes YouTube mais également des comptes Facebook ou Twitter. Les contenus vidéo sont organisés par thème ou par nationalité. Zoomin.tv propose à n’importe quel créateur ayant déjà généré 9 000 vues sur les trente derniers jours sur sa chaîne YouTube de former un partenariat. La société met alors à sa disposition une base de tutoriels, de contenus libre de droit et de logiciels pour l’aider à créer de nouvelles vidéos mais s’engage également à « faire de son mieux » pour les promouvoir et ainsi généré des revenus publicitaires. En échange, le créateur s’engage à produire et distribuer du contenu régulièrement, à respecter les CGU de YouTube, le droit de la propriété intellectuelle et à verser 20% de ses revenus à Zoomin.tv. A noter que la rémunération du créateur se fait cinq semaines après la fin du mois. Zoomin.tv propose également à n’importe qui de devenir recruteur pour son compte. L’idée est de réussir à raccrocher un maximum de chaînes à la structure Zoomin.tv.

Mais Zoomin.tv présente plusieurs particularités dans l’univers MCN. Ainsi, la structure travaille directement avec 3 500 journalistes vidéo freelances qui la fournissent en images sur des sujets ou des évènements choisis (Zoomin.tv invite tous les freelances a déposer une candidature sur son site internet). De plus, le MCN coproduit également directement certains programmes, notamment « Continuum », un concours musical en ligne centré autour de stars musicale de YouTube, ou « All For Adrenaline », qui suit la star James Kingston, connu notamment pour avoir escaladé à main nue la tour Eiffel.

Enfin, certains contenus sont également disponibles directement depuis le site internet de Zoomin.tv avec un lecteur vidéo propre au site, même s’il ne s’agit pour le moment que d’une version beta. Ce site est alimenté par les 2 000 éditeurs de contenus à travers le monde que Zoomin.tv revendique. Les vidéos sont organisées en différentes catégories (actualité, sport, entertainment, technologie, etc) dont certaines évènementielles comme le festival de Cannes, les jeux olympiques ou des cérémonies de prix musicaux. Le MCN met également à disposition de la vidéo brute à vendre grâce à ses journalistes vidéo recrutés directement sur leur site. L’émancipation de YouTube est donc largement réalisée même si des expériences similaires ont connu de cuisants échecs à l’image de l’américain Vessel récemment.

Le passage à la production TV

La nouvelle division Zoomin Studios aura pour sa part comme mission de développer et de coproduire des contenus longs adaptés à une diffusion sur les chaînes de télévision linéaires, en ciblant spécifiquement la génération Z. Les contenus seront adaptés à différents marchés locaux. Le MCN a ainsi annoncé le mois dernier investir spécifiquement 2 millions d’euros dans la branche Zoomin.tv Deutschland avec un objectif de doubler ses revenus dans le pays. Aucune annonce de cet ordre n’a pour l’instant été faite sur le marché français.

Zoomin.tv compte profiter de son savoir-faire pour développer l’activité de Zooming Studios notamment en utilisant ses créateurs qui sont déjà reconnus par la génération Z. L’enjeu est de réussir à convaincre ce public ayant une forte influence sur d’autres cibles de revenir vers la télévision grâce à des contenus très populaires sur les autres plates-formes de diffusion. Certains programmes ont déjà été annoncés comme une adaptation du format vidéo « All For Adrenaline », un des programmes phares du MCN.

Reste à savoir si Zoomin.tv, entreprise née sur la vidéo courte pourra réussir à rester pertinente en passant au  format long et à transposer son ADN à la télévision. L’expertise de Richard Chambers, qui a pris la tête de Zooming Studios et qui a déjà travaillé pour Discovery, National Geographic, BBC 1 et BBC 2 représentera un atout précieux au moment où l’ensemble des éditeurs cherchent la meilleure formule pour hybrider les formats vidéo et télévisés classiques comme le montre encore récemment l’alliance entre TF1, Mediaset et ProsiebenSat.1 autour du MCN allemand Studio71.