Flash

La reconnaissance instantanée des images : les GAFA accélèrent

Les GAFA travaillent depuis plusieurs années au développement de fonctionnalités de reconnaissance en temps réel des images, prioritairement dans l’objectif d’améliorer leurs services et accroître les usages. Des fonctionnalités qu’ils pourraient démocratiser auprès des  marques très prochainement.

Accélérer le processus de recherche

L’objectif des géants du Web est de rendre la recherche d’images aussi rapide et efficace que celle de textes. L’évolution rapide des technologies de reconnaissance visuelle fluidifie et accélère la recherche qui devient réalisable à la volée de manière instantanée, grâce au Cloud, et se perfectionne à l’usage, grâce au machine learning. Ainsi, après Facebook et sa fonctionnalité « Automatic Alternative Text » qui donne une description audio des photos ou encore Amazon et son IA de reconnaissance d’image Rekognition, Pinterest et Google se positionnent également sur ce sujet.

Pinterest, qui veut devenir le plus grand moteur de recherche d’images, permet désormais d’effectuer des recherches de produits à partir d’une image online, sur n’importe quel site et hors du réseau social. Son logiciel de reconnaissance visuelle, utilisable via une extension sur Chrome, rend possible la sélection d’un produit et de parcourir des articles similaires, sans avoir besoin de quitter le site de départ. Pour l’instant, Pinterest ne fait pas une priorité de rendre achetable les produits recommandés par son logiciel et n’intègrera donc pas la fonctionnalité « buyable pins ». De même, les pins sponsorisés n’apparaîtront pas dans les résultats de recherche. L’objectif est de créer des habitudes et de la récurrence d’usage ; d’une part, pour consolider son positionnement face au géant Google et probablement monétiser ce service dans un second temps.

Google, qui est le leader de la recherche visuelle [1], vient quant à lui de dévoiler une nouvelle fonctionnalité de recherche visuelle. En effet, lors de la conférence Cloud Next organisée par le géant de Mountain View à San Francisco le 14 mars 2017, Google vient de présenter sa nouvelle API Cloud Video Intelligence, accessible aux développeurs en beta privée. Elle permet d’effectuer des recherches au sein d’une ou plusieurs vidéos. Elle rend possible la recherche de vidéos en fonction des éléments que l’on peut y retrouver : chien, fleurs, nuages, tigre… Automatiquement, cette IA annote les contenus stockés et permet de les identifier puis de les classer. Cette technologie est probablement le fruit des développements internes, mais également des stragégies d’acquisition (tel Moodstock en juillet 2016) et de partenariats (cf. Movidius en décembre dernier), qui marient capacités de recherche visuelle instantanée à machine learling. Google présente ce service comme un outil idéal pour les médias ou les entreprises pour gérer leurs catalogues d’images et de vidéos. Mais, il est possible qu’à terme, Google offre à ses clients des outils de ciblage en fonction des contenus proposés dans les vidéos.

Favoriser l’achat partout

Pour les marques, les opportunités pourraient être nombreuses. Elles seraient en capacité de cibler plus efficacement leurs audiences : par exemple, une marque d’aliments pour animaux communiquerait en association avec des photos ou des vidéos incluant des chiens. L’accessibilité de ces outils de reconnaissance d’image sur n’importe quel terminal permettrait une présence et des rebonds sur l’ensemble des canaux et supports. Cela démultiplie les occasions de contact et les occasions de recibler les individus ayant effectué une recherche. La pertinence, la rapidité et la fluidité de ces fonctionnalités peuvent créer des situations favorables à l’achat, d’opportunité ou d’impulsion, notamment en mobilité.

[1] Cf. lancement de Google Goggles en 2009

image_pdfimage_print