Flash

Pirelli prolonge avec la Formule 1

La Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) a profité du dernier grand prix de la saison (le Grand Prix d’Abu-Dhabi du 25 novembre, qui a vu le succès de Lewis Hamilton) pour annoncer que Pirelli avait remporté l’appel d’offre de la Formule 1 pour la période 2020-2023 concernant la manufacture de pneus des monoplaces de courses.

Déjà partenaire de la FIA depuis 2011 (la firme italienne avait alors succédé à Bridgestone), Pirelli restera jusqu’en 2023 l’unique manufacturier de pneus de la F1. Si Michelin, et surtout Hankook, s’étaient également positionnés dans cet appel d’offre, Pirelli en apparaissait d’emblée comme le favori. Effectivement, à partir de la saison 2021, la FIA a pris la décision de modifier la taille des pneumatiques de F1, passant des 13 pouces actuels à des pneus de 18 pouces, ce qui aurait obligé un nouveau fournisseur autre Pirelli (qui dispose déjà d’une production de pneus de 13 pouces) à fabriquer deux types de pneus à des dimensions différentes.

Il faut remonter à 2006 pour voir deux compagnies assurer conjointement la production des pneumatiques de la Formule 1 (Michelin et Bridgestone). (Lire l’article)

image_pdfimage_print