Flash

Le naming des Ligues consolidé en Europe

Courant mars, les fédérations de football anglaise et espagnole ont respectivement annoncé la signature et la prolongation de leur contrat de naming pour la Women’s Super League et LaLiga, moyennant des sommes toujours plus élevées.

 

En Angleterre, Barclays, sponsor-titre de la Premier League de 2004 à 2016 (et qui reste partenaire du championnat à un niveau inférieur), a conclu un partenariat historique avec la première division féminine : la banque va investir plus de 11 millions d’euros (BBC) sur les trois prochaines saisons pour devenir le sponsor titre de la Women’s Super League. Ce partenariat, le plus élevé dans l’histoire du sport féminin anglais, aura aussi pour objectif le développement du foot féminin à tous les niveaux : Barclays devient le partenaire majeur de la FA Girl’s School Partnership et du Youth Sport Trust, qui facilitent l’accès des jeunes filles au football à l’école et le développement de partenariats avec des écoles de football féminin. La Womens’s Super League, seule ligue féminine de football professionnel en Europe, bénéficiera également de la mise en place d’une dotation de 500 000 livres qui sera redistribuée par la banque dès la saison prochaine.

De son côté, Santander Bank, déjà partenaire de la Copa Libertadores et de l’UEFA Champions League, a prolongé son partenariat titre avec le championnat de football espagnol jusqu’en 2021. En 2016, Santander avait remplacé un autre établissement bancaire, BBVA, et a investi depuis sa signature 23,5 millions d’euros par an pour s’adjuger le naming « LaLiga Santander ». Ce partenariat s’étend également aux divisions professionnelles inférieures, aux divisions jeunes ainsi qu’à LaLiga à 8. A l’instar de Barclays, Santander va lancer LaLiga ProPlayer, une initiative qui vise à offrir une bourse aux jeunes footballeurs espagnols prometteurs pour étudier et jouer au football dans des universités américaines.

image_pdfimage_print