Flash

Après Twitter et Facebook, les candidats recrutent leur communauté sur TiKTok

Tous les candidats ont largement développé leur présence sur les réseaux sociaux. Ils y disposent en moyenne de 6,5 comptes chacun et totalisent 37,5 millions d’abonnés (non dédoublonnés), sur les huit plateformes étudiées par NPA Conseil (Dailymotion, Facebook, Instagram, Linkedin, TikTok, Twitch, Twitter et YouTube). Mais leur activité y est très variable. Twitter et Facebook restent, de loin, celles sur lesquelles ils recrutent principalement (65 % en cumul) et ont la plus forte activité. Mais avec plus de 5 millions d’abonnés, soit 13 % du total, TikTok représente de manière inattendue la troisième base de followers, signe probable de la volonté des candidats de s’adresser aux plus jeunes réputés être les plus difficiles à intéresser aux messages des politiques. Une étude effectuée grâce aux outils d’analyse des réseaux sociaux développés par NPA Conseil.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print

Tagged