Flash

TV et digital moteurs du redressement de la pub en 2021 mais le choc de 2020 n’est pas effacé

Le marché de la communication français a connu un fort rebond en 2021, sans retrouver le niveau de 2019 avant la crise sanitaire, selon le Baromètre unifié du marché de la publicité (BUMP).  La télévision a fait preuve d’une grande résilience retrouvant fin 2021 des recettes nettes équivalentes à l’avant crise sanitaire. Le digital a poursuivi sa croissance sur sa lancée tandis que les annuaires et marketing direct sont à la peine. Des tendances que l’on retrouve sur d’autres  marchés européens (à lire dans ce dossier).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print

Tagged ,