Flash

Chaînes thématiques : une qualité et une diversité de plus en plus appréciées

Dans le cadre de son colloque sur l’avenir de la télévision payante, le 25 juin, l’A.C.C.e.S. a  publié son deuxième baromètre de l’attractivité des chaînes thématiques, réalisée avec l’Institut Harris Interactive. Au-delà de la bonne image auprès des Français, l’étude relève le fort attachement des abonnés pour ces chaînes. En mai 2015, la part d’audience cumulée des chaînes thématiques était de 10,3% sur le public 4 ans et + (source Médiamétrie)

Une très bonne qualité de contenus

Les chaînes thématiques du paysage audiovisuel français apparaissent comme permettant de diversifier le  paysage audiovisuel pour 64 % des Français (60 % en juin 2014, + 4 pts), avec un contenu varié pour 61 % (59 % en juin 2014) et de qualité pour 59 % (57 % en juin 2014).

Du côté des chaînes cinéma et fiction, les Français estiment qu’elles proposent des films et des séries très récents. Côté jeunesse, la possibilité de partager les programmes en famille est considérée comme leur principale qualité.

Des abonnés attachés à leurs offres

Selon l’étude publiée la semaine dernière par l’ACCeS, les abonnés ont une relation très forte avec leurs offres de télévision payante : ils sont 82% à les recommander et 79% déclarent vouloir renouveler leur abonnement à l’avenir.

Ces chaînes thématiques répondent également à des usages de téléspectateurs en pleine mutation : télévision de rattrapage, téléchargement sur internet, vidéo à la demande ou par abonnement. Les abonnés à une offre payante sont plus fortement utilisateurs de ces services que la moyenne des téléspectateurs.

« 82 % des abonnés (vs 75 % des équipés TV) à une offre payante ont utilisé au moins une fois un service de télévision de rattrapage »

Mais pour l’ACCeS, les chaînes thématiques payantes sont directement affectées par les nouveaux usages. Pour l’association, leur avenir passe par le développement complémentaire de nouveaux services,  monétisables et répondant aux nouveaux usages des consommateurs, organisés autour de marques fortes et  de l’accès à un catalogue étendu de programmes à la demande.

Dans ce cadre, l’ACCeS a présenté douze propositions pour moderniser le régime des chaînes payantes via, notamment, une adaptation du cadre législatif leur étant applicable. Parmi celles-ci, il est demandé de modifier les articles 33 et 33-1 de la loi du 30 septembre 1986 afin de créer un statut de « services hybrides », regroupant la diffusion linéaire, la télévision de rattrapage et la vidéo à la demande, et donc mieux adapté aux usages télévisuels actuels.

Plus d’infos dans La Lettre Juridique NPA Conseil : « Chaînes thématiques payantes : les changements législatifs souhaités par l’ACCeS ».

image_pdfimage_print