Flash

Les jeunes désertent les soirées électorales

A l’occasion du second tour des régionales, les Français ont voté pour la dernière fois avant les présidentielles de 2017. Elles ont été largement suivies à la télévision, à l’exception des plus jeunes.

Des soirées efficaces mais qui attirent un public âgé

Depuis 2012, les Français ont été appelés aux urnes pour les élections municipales, européennes, départementales et régionales. Si seule France 3 a proposé une soirée spéciale au moment des départementales, TF1, France 2 et France 3 ont proposé des soirées spéciales pour les trois autres élections :

a

Alors que les soirées présidentielles et législatives de France 2 avaient battu celles de TF1 en 2012, la première chaîne a retrouvé son leadership sur l’ensemble des cinq soirées électorales diffusées en 2014 et 2015. Les téléspectateurs ont connu un regain d’intérêt pour ces soirées puisque d’élection en élection, elles sont davantage suivies. Ainsi les scores enregistrés par les trois élections étudiées sont supérieurs à ceux enregistrés par les municipales de 2008, les européennes de 2009 et les régionales de 2010. Cependant, si ces soirées sont plus puissantes que la moyenne de la case de chaque chaîne, elles réalisent des scores peu projectifs sur les cibles jeunes:

a L’âge moyen des deux soirées consacrées aux régionales était de 57,9 ans sur France 2 et de 60,1 ans sur France 3. Seules les soirées de TF1 sont relativement jeune, 47,9 ans d’âge moyen vs 50,9 ans pour le média télévision.

Rajeunir l’audience des magazines politiques sur France Télévisions

Lors de son élection à la tête de France Télévisions, Delphine Ernotte avait mis au rang des priorités le rajeunissement de l’audience de l’ensemble des chaînes du groupe. Ce rajeunissement est d’autant plus prioritaire pour les émissions d’information et de politique que se profilent les élections présidentielles. Le magazine de décryptage C dans l’air, qui a signé son meilleur score historique le lendemain du premier tour des régionales avec près de 2,5 millions de téléspectateurs affiche un âge moyen de 67,3 ans et le téléspectateur moyen de Des paroles et des Actes a plus de 60 ans. Si la désaffection des plus jeunes pour l’information à la télévision est une tendance de fond, France Télévisions, tente d’enrayer cette désaffection. Le projet de chaîne d’information, que le groupe, avec Radio France, France Médias Monde et l’INA, entend lancer en septembre 2016 a pour but de faire revenir à l’information un public qui l’a désertée. Selon les premières informations dévoilées, cette chaîne, qui sera aussi déployée sur le numérique donnera plus d’importance à l’analyse et au décryptage plutôt qu’à la priorité au direct. Elle s’inspirera aussi des modèles étrangers pour tenter de dépoussiérer le traitement de la politique à la télévision. L’interview de Barack Obama par le pure player américain Vox réalisée en février dernier est un exemple en la matière. Réalisée dans un cadre sobre, l’interview est enrichie de nombreuses infographies incrustées dans l’image qui permettent aux internautes d’avoir des compléments d’informations pendant l’interview.

image_pdfimage_print