Flash

Chaînes d’information: le match des applis

Le 24 août dernier, Franceinfo lançait sa nouvelle offre d’information interactive sur le web et les réseaux sociaux. La chaîne de télévision a été lancée, quant à elle, le 1er septembre avec un lancement surprise en direct sur le web, la veille. Rappelons l’objectif de Delphine Ernotte, Présidente de France Télévisions : faire de Franceinfo «l’offre numérique d’information de référence» et d’en faire une offre « mobile first ». Lors de la 8ème édition des Rencontres de l’UDECAM, Mathieu Gallet, président de Radio France, a aussi tenu à rappeler que « le but de Franceinfo était de devenir le premier média en ligne dans les prochaines années ». Une stratégie payante qui place l’application Franceinfo au premier rang des applications de chaînes d’information les plus téléchargées sur l’Apple Store et le Google store cette semaine. Et l’occasion pour NPA Conseil de comparer les applications des différentes chaînes d’information afin d’analyser le positionnement des acteurs sur le numérique.

Une différenciation des chaînes, aussi sur le numérique ?

Pour les quatre chaînes d’information, être présentes sur le numérique est devenu une nécessité. ComScore a récemment publié un nouveau rapport qui montre l’hégémonie du mobile et des applications mobiles : le temps passé sur les applications mobiles équivaut à plus de 7 fois le temps passé à naviguer sur Internet.
De plus, à l’ère des réseaux sociaux et l’instantanéité, l’information se consomme de plus en plus sur mobile. Près de deux visites sur cinq d’un site de presse français d’actualité générale proviennent d’un smartphone, soit 37,7 % des visites en juin 2015, contre 52 % depuis un ordinateur (Source : AT Internet).
Les internautes privilégient donc de plus en plus l’usage du mobile pour s’informer. D’où l’impératif pour les chaînes d’information d’investir le numérique et les applications mobiles. Cela leur demande aussi de se différencier de leurs concurrentes.

L’UX à tout gagnant des applis

Nous notons des différences sur la forme et la présentation des quatre applications (Franceinfo, LCI, BFMTV et iTélé) malgré quelques similarités : toutes accordent une place stratégique au direct TV et trois d’entre elles (Franceinfo, LCI, iTélé) proposent une véritable thématisation à leurs internautes en leur proposant de choisir ou filtrer le contenu qui les intéresse.
Première différence majeure, seule LCI a pris le parti de pousser, dès la page d’accueil, un choix précis de contenus, les autres restant plutôt neutres à ce niveau. Aussi, alors que les usages de consommation progressent rapidement, LCI et BFMTV sont les seules à proposer une rubrique vidéo, contrairement à Franceinfo et iTélé. Autre différence, l’offre numérique de Franceinfo lui permet de mettre en avant la complémentarité des contenus (radio et télévision). Cela peut expliquer l’absence de section dédiée à la vidéo.
Sur la forme, nous pouvons dire que l’application Franceinfo est très ergonomique et très intuitive, la navigation se fait de manière logique. LCI, dans sa dernière mise à jour, a également joué sur la modernité. Toutefois, la navigation ne se fait pas de manière très naturelle. Ainsi, le replay n’est pas simple à retrouver.
Franceinfo et LCI se distinguent de leurs concurrentes en offrant une très bonne expérience utilisateur grâce à des interfaces modernes.

tableau-1

Franceinfo: la seule appli pensée en « mobile first »

Là où Franceinfo marque des points, c’est au niveau de l’adaptation de ses contenus à un usage « mobile first ». Elle est la seule à avoir pensé que ses contenus vidéo, format qui a le vent en poupe, pouvaient être vus et écoutés sans écouteurs. Cela peut expliquer que Franceinfo ait fait le choix de ne pas consacrer de section à la vidéo, plaçant ce format comme un format-phare mais courant de son appli. Aussi, elle est la seule à apporter une originalité au fil d’infos. Tandis que LCI et BFMTV ont décidé de donner un ordre purement chronologique à leur fil d’infos, Franceinfo alimente le sien d’une typologie des contenus en direct. Cela permet de différencier les actualités les unes des autres et de donner une grille d’analyse à l’internaute.
Franceinfo est également la seule des quatre applications à suggérer d’autres contenus liés à un même contenu. Côté LCI, on peut ressentir une vraie volonté d’éditorialisation des contenus. C’est la seule chaîne qui essaye de hiérarchiser l’information et ce, dès la page d’accueil (« Les 4 actus à savoir »).

tableau-2

Franceinfo : un premier pari gagné

Innovante, ergonomique et riche : l’application Franceinfo est réussie. Cela s’explique par le positionnement et l’offre de la chaîne. La synergie des différentes rédactions et la complémentarité des contenus proposés (radio et TV) apporte à la chaîne Franceinfo une plus-value sur le numérique. Les contenus sont complémentaires, tant au niveau du contenu que du format. Proposant une grille de et une richesse de l’information, l’appli Franceinfo tient son pari de décryptage. Cependant, des axes de progression existent. Nous avons, par exemple, remarqué que Franceinfo pouvait pousser sur la page de ses titres deux fois le même sujet sous un format différent. La répétition doit être évitée, mais cela demande à Franceinfo de devoir hiérarchiser ses contenus et ses formats.
LCI, dans sa dernière mise à jour, a entrepris des efforts notables, tant au niveau de l’éditorialisation de ses contenus qu’au niveau de l’ergonomie de son application. BFMTV et iTélé ont encore des efforts à faire sur leur offre numérique et notamment en ce qui concerne l’expérience utilisateur, leurs applications n’apportant pas une complémentarité au contenu proposé en linéaire.

image_pdfimage_print