Box office 2016 : Record battu pour les studios américains

Rendus publics en marge du CES 2017, les données du Box-office 2016 confirment les bons résultats enregistrés par les salles en 2016 aux Etats-Unis et au Canada (et de même d’ailleurs qu’en France) : avec 11,37 Mds$ de recettes tirées des entrées, le cinéma nord-américain a battu en 2016 son record historique, en légère croissance (2,2%) par rapport à son niveau de 2015 et en progression plus marquée (9,8%) sur 2014.

box office

Avec 26,4% de part de marché pour l’ensemble de ses productions, Disney s’est montré l’an dernier particulièrement performant, laissant à plus de neuf points son second, Warner Bros (16,8%), et à plus de treize le troisième, la Fox (12,9%).

Même domination dans le Top 10 des films ayant généré les plus grosses recettes : 6 sont signées Disney (Le Monde de Dory, Rogue One, Captain America : Civil War, Le Livre de la Jungle et Zootopia),  contre deux à Warner (Batman v Superman : l’aube de la justice et Suicide Squad), un pour Universal (La Vie Secrète des Animaux), et un pour 21th Century Fox (Deadpool).

Après l’annonce début décembre d’un output deal entre Universal et SFR, ce dernier succédant à Canal+ comme partenaire privilégié de la filiale du groupe NBC-U, ces résultats 2016 sont aussi l’occasion de dresser une photo du poids des studios liés aux éditeurs français de chaînes de cinéma premium : Canal+ (bénéficiant d’accords avec Disney, Warner Bros, 20th Century Fox et Paramount), OCS (Sony) et dès l’été prochain SFR.

Sur la moyenne des 3 dernières années (2014/2016), afin de lisser les écarts liés aux calendriers de sortie des blockbusters, les 4 studios liés à Canal+ ont totalisé 56,7% des recettes du box-office américain, contre 9,3% pour Sony et 14,7% pour Universal.

BO2