Flash

Le Grand Journal tire sa révérence : quel bilan d’audience sur cibles ?

Lundi 13 février, Canal+ annonçait que son émission vitrine en clair n’irait pas au bout de la saison. Dès le 3 mars, Le grand journal sera en effet remplacé par des rediffusions puis par du cinéma à partir du 20 mars. Comme le souligne le communiqué de la chaîne, « les programmes en clair débuteront désormais à 19H30 autour des émissions identitaires de la chaîne : ‘Le Journal du cinéma’, ‘Le Gros Journal’, ‘Le Petit Journal’, Catherine et Liliane et ‘Les Guignols' ».

NPA Conseil dresse le bilan des performances d’audience sur cibles de l’émission d’Access de la chaîne cryptée depuis que Michel Denisot en a cédé la présentation.

Lancée en 2004, l’émission a été pendant 9 saisons incarnée par Michel Denisot, faisant de lui une des figures proues de Canal+. En septembre 2012, la chaîne parie sur Daphné Bürki à la co-animation, tentative qui aura légèrement impacté les audiences du programme, sans réel dégât néanmoins (bon bilan à 1,5M de tvsp en moyenne pour 7,5% de PdA).

En 2013, Michel Denisot tourne définitivement la page du Grand Journal, laissant la main à Antoine De Caunes, qui va rencontrer pendant deux saisons une érosion progressive de son audience (-200 000 tvsp d’une saison sur l’autre à 1,2M de tvsp). Dès l’arrivée de Maïtena Biraben aux commandes de la toute nouvelle formule de l’émission, désormais produite par Flab prod (auparavant KM), Le Grand Journal passe largement sous la barre symbolique du million de téléspectateurs (600 000 en moyenne) et voit sa PdA divisée par deux à 3,1%. Même constat sur cibles, l’émission peine à convaincre les CSP+ (PdA également divisée par deux comparé à la saison précédente à 5,3%) et les femmes de moins de 50 ans responsables des achats ne semblent pas plus séduites (PdA divisée par 4,5 à 0,6%).

Alors chargé du JT la saison dernière, c’est Victor Robert qui a remplacé Maïtena Biraben cette saison. Affirmant dans les ligne du Figaro le 5 octobre que « l’audience n’est pas le seul critère de jugement », la sienne n’aura pas suffi pour terminer la saison. Si on la compare à celle de la dernière de Michel Denisot (seul aux commandes), on est passé de 1,7 million de téléspectateurs en moyenne contre 124 000 aujourd’hui (avec une perte de près de 8 pts de PdA). Sur cibles, on note un recul considérable avec -7,3 pts sur les 15-34 ans ou encore -12,5 pts de PdA sur les CSP+.

Source : NPA Conseil sur données Médiamétrie / Audience veille

Le dernier tableau prend en compte les émissions diffusées jusqu’au 13 février 2017

image_pdfimage_print