Flash

Baromètre Digital GfK-NPA : un net regain de forme pour la VoD locative

Les derniers chiffres du Baromètre Digital GfK-NPA, qui mesure la consommation de vidéo à la demande payante en France, attestent d’un net regain de forme de la VOD locative sur le début d’année 2017. Après deux années de replis successifs (-3% en 2015 et -4% en 2016), le modèle locatif renoue avec une croissance à deux chiffres. A fin février, ses revenus sont en hausse de 14% par rapport à la même période en 2016.

De retour à la croissance, la VOD confirme son statut de pilier de la vidéo à la demande en France

Habitués aux bonnes performances depuis deux ans, les segments de l’achat définitif (EST) et de la vidéo à la demande par abonnement (SVoD) maintiennent une dynamique de croissance sur les premiers mois de l’année 2017. A fin février, l’EST voit ses revenus progresser de 7% par rapport à la même période en 2016, ceux de la SVoD enregistrent une hausse plus marquée à +15%. En recul depuis deux ans, la VoD locative renoue avec une dynamique positive. Après janvier (+17%), le modèle locatif a connu une nouvelle hausse en février (+11%). Au cumul des deux premiers mois de l’année, la VOD totalise 32 millions d’euros de chiffre d’affaires (+14% en un an). Une performance qui permet à la VOD de maintenir sa part dominante dans la structure des revenus du marché de la vidéo à la demande payante en France (68 M€). Début 2017, l’activité locative à l’acte représente 47% du total des revenus numériques, soit une contribution parfaitement égale à celle de 2016. Une situation qui tranche singulièrement avec celle du marché américain, nettement dominé par le modèle SVoD qui compte pour 60% des revenus dématérialisés (contre un tiers en France) et où la location à l’acte ne représente plus que 20% des recettes[1].

Source : Baromètre Digital GfK-NPA

Une concentration de la consommation toujours plus forte

Poids lourd historique du marché de la VoD locative, le cinéma règne une nouvelle fois sans partage sur la consommation de vidéo à la demande. Sur les deux premiers mois de l’année 2017, la catégorie totalise 5,6 millions de transactions, soit 85% du volume total des actes locatifs[2] sur la période (+1,7 point en un an). En valeur, eu égard au prix moyen des films proposés à la location, la domination du cinéma se fait plus écrasante avec un poids de 92% sur l’ensemble des revenus générés entre janvier et février 2017. Seul segment qui parvient à résister à l’hégémonie du cinéma, la série TV gagne 0,3 point de parts de marché entre 2016 et 2017. La catégorie compte dorénavant pour 12% du volume total de locations. Cumulés, cinéma et série TV représentent 97% du marché VoD en volume, 98% en valeur, ne laissant que des miettes aux concerts, spectacles documentaires et autres programmes pour enfants.

Source : Baromètre Digital GfK-NPA

Ce phénomène de concentration se reflète dans le classement des œuvres les plus consommées en VoD locative avec un top 20 composé exclusivement de longs-métrages (17) et de séries TV (3, aux 4e, 6e et 7e rangs). Un marché de la location à l’acte qui fait une nouvelle fois la part belle aux productions et coproductions  françaises (8 au sein du top 20, 3 dans le top 5), notamment aux comédies avec 5 films classés parmi les 20 œuvres les plus consommées sur les deux premiers mois de l’année 2017. Le numéro un du classement, Radin !, avec Dany Boon en tête d’affiche en est la parfaite illustration. Le film a totalisé près de 500 000 locations en un peu plus d’un mois de présence sur les services de vidéo à la demande.

Source : Baromètre Digital GfK-NPA

Avec pas moins de 5 œuvres dans le haut du classement (Radin !, Brice 3, Clem – Saison 7, Elle, C’est Quoi Cette Famille ?), TF1 Studio se hisse logiquement au premier rang des ayants-droit sur le début d’année 2017 avec 20,7% de parts de marché (en %volume). A fin février, le podium des ayants-droit aux œuvres les plus consommées en VOD est complété par Warner Bros. avec 4 films dans le top 20 (Bienvenue à Marly-Gomont, Victoria, Suicide Squad, War Dogs) et 12,1% de PdM, puis Universal Pictures avec 3 longs-métrages (Agents Presque Secrets, Comme des Bêtes, Jason Bourne) et 6,5% de PdM.

Source : Baromètre Digital GfK-NPA

[1] Source : Digital Entertainment Group – 2016 Q4 Home Entertainment Spending

[2] Hors consommation de contenus pour adultes

image_pdfimage_print

Evénement à venir

avril

mai 2020

juin
LUN.
MAR.
MER.
JEU.
VEN.
SAM.
DIM.
27
28
29
30
1
2
3
Événements pour mai

1st

Aucun événement
Événements pour mai

2nd

Aucun événement
Événements pour mai

3rd

Aucun événement
4
5
6
7
8
9
10
Événements pour mai

4th

Aucun événement
Événements pour mai

5th

Événements pour mai

6th

Aucun événement
Événements pour mai

7th

Événements pour mai

8th

Événements pour mai

9th

Aucun événement
Événements pour mai

10th

Aucun événement
11
12
13
14
15
16
17
Événements pour mai

11th

Aucun événement
Événements pour mai

12th

Aucun événement
Événements pour mai

13th

Aucun événement
Événements pour mai

14th

Événements pour mai

15th

Aucun événement
Événements pour mai

16th

Aucun événement
Événements pour mai

17th

Aucun événement
18
19
20
21
22
23
24
Événements pour mai

18th

Événements pour mai

19th

Aucun événement
Événements pour mai

20th

Événements pour mai

21st

Aucun événement
Événements pour mai

22nd

Aucun événement
Événements pour mai

23rd

Aucun événement
Événements pour mai

24th

Aucun événement
25
26
27
28
29
30
31
Événements pour mai

25th

Aucun événement
Événements pour mai

26th

Aucun événement
Événements pour mai

27th

Événements pour mai

28th

Aucun événement
Événements pour mai

29th

Aucun événement
Événements pour mai

30th

Aucun événement
Événements pour mai

31st

Aucun événement
1
2
3
4
5
6
7

Twitter NPA Conseil