Les talks en 2ème partie de soirée : un pari risqué