Flash

La donnée SPORT INDEX : Droits TV : Eurosport place le tennis au centre des es programmes

Eurosport a annoncé le 31 octobre dernier un accord avec l’ATP (Association of Tennis Professionals) pour la diffusion de l’ATP World Tour pour la période 2019-2023. L’obtention de ces droits permet à Eurosport d’enrichir considérablement son offre tennis puisque la chaîne proposera à ses abonnés la diffusion de l’intégralité des tournois de Masters 1000 et ATP 500, ainsi que 3 des 4 Grands Chelem (US Open, et Open d’Australie en exclusivité ; Roland Garros en co-diffusion avec France Télévisions). Au total, Eurosport diffusera 37 tournois répartis sur 45 semaines, en plus des autres compétitions proposées par la chaîne (Coupe de France de Football, le Tour de France, le championnat de Rugby de Pro D2…)

Jusque-là, les Tournois ATP étaient diffusés par beIN Sports, qui conserve toutefois les droits pour Wimbledon, la Coupe Davis et l’ensemble du tennis féminin, et par Canal + qui diffusait le Rolex Paris Master et le Master de Monte Carlo. Selon Julien Bergeaud, directeur Général de Discovery France, propriétaire d’Eurosport, « cet accord avec l’ATP et ATP Media, complété par la diffusion de trois tournois du Grand Chelem, fait incontestablement d’Eurosport la chaîne du tennis en France« .

De facto, ce mouvement s’inscrit dans la continuité de la montée en puissance d’Eurosport dans le tennis, mais aussi les sports mécaniques observée au cours des deux dernières années : d’après les données de l’étude SPORT INDEX, près de la moitié des compétitions de moto diffusées entre janvier et septembre 2018 l’ont été sur Eurosport (49,1%, vs 30,1% en 2017), près du tiers des courses automobiles (31,9%, vs 14,2%) et la même proportion s’agissant du tennis (31,5% vs 24%).

S’agissant du tennis, la chaîne profite du désengagement de beIN Sports (-650 heures, soit -9% de tournois sur ses antennes), RMC Sport (-340 heures, soit -37%) et Canal+ (-350 heures, soit -77%).

Concernant la moto, RMC Sport a divisé par deux, ou presque, le temps d’antenne qu’elle lui consacrait (-1630 heures, soit -48%).

Quant aux courses automobiles, l’ensemble des chaînes ont accru leur couverture, à l’exception notable d’AB Moteurs : presque 2500 heures de moins en 2018 (-80%).

Pour mémoire, le groupe discovery détient également les droits de diffusion des J.O de Tokyo 2020 et de Paris 2024, et a annoncé avoir reçu des offres concrètes des principaux groupes audiovisuels français ainsi que des GAFA, pour leur diffusion sur le territoire français. (Lire Article )

image_pdfimage_print