Flash

Une nouvelle course électrique à l’horizon 2021

Après la création en 2014 d’un championnat de monoplaces 100% électrique sous l’égide de la Fédération Internationale de l’Automobile, les créateurs de la Formule E (Alejandro Agag, président fondateur de la Formule E  et Gil de Ferran, ex-pilote Indycar et directeur compétition chez McLaren Racing) ont annoncé le déroulement d’un nouveau championnat automobile électrique, cette fois-ci réservé aux 4×4 ou S.U.V : l’Extreme E.

Cette nouvelle discipline, prévue pour 2021, verra 12 équipes de deux pilotes s’affronter autour de cinq circuits choisis dans des endroits naturels et reculés de la planète pour promouvoir l’écologie et sensibiliser l’opinion quant à la préservation de la nature (le Sahara, l’Himalaya, l’Arctique, l’Amazonie et l’océan Indien). Une belle occasion pour les constructeurs de 4×4 et de S.U.V électriques, déjà associés ou non à la Formule E, de mettre en avant leurs nouveaux modèles tout en étant associés à l’écologie. Si les pilotes et constructeurs n’ont pas été encore annoncés, les créateurs de l’Extreme E ont choisi la société française Spark Technologies pour équiper les voitures d’une base commune, MacLaren Technologies pour la construction des batteries ainsi que Continental pour la fourniture des pneus de course.

Concernant la publication des résultats des courses, celle-ci bénéficiera d’une couverture médiatique inédite puisque le déroulement des courses et leur classement ne seront dévoilés qu’à l’issu des cinq épreuves, sous forme d’un long-métrage par course, réalisés par Fisher Stevens et qui seront diffusés au cinéma.

image_pdfimage_print