Popcorn Time s’attaque à l’écosystème Apple

Une application PC (sous Windows uniquement) permet désormais d’installer le logiciel libre Popcorn Time sur les appareils iOS sans avoir besoin de les déverrouiller (jailbreak) au préalable. Le logiciel de streaming via le protocole réseau pair à pair BitTorrent, permettant d’accéder de manière très simple à une bibliothèque gigantesque de contenus piratés était déjà disponible dans l’écosystème Apple mais à condition d’accepter de prendre le risque d’un jailbreak allant de la perte de garantie constructeur à l’exposition accrue aux virus en passant par un ralentissement possible de l’appareil concerné. Avec la nouvelle application Windows, il suffit de relier un iPhone ou iPad au PC à l’aide d’un câble USB pour installer Popcorn Time.

La nouvelle a plusieurs implications importantes. D’une part, elle élargit mécaniquement la base d’utilisateurs potentiels du logiciel qui fête sa première année d’existence avec 4 millions de téléchargement et est considéré aujourd’hui comme « le pire cauchemar d’Hollywood » et par Netflix lui-même comme son principal concurrent. Plusieurs centaines de millions d’appareils supplémentaires lui sont désormais accessibles. Ensuite, elle montre que malgré les pressions accrues de l’industrie audiovisuelle, les différentes communautés qui participent à l’aventure Popcorn Time continuent de travailler activement au développement d’une solution logicielle qu’ils considèrent comme légale car reposant sur une technologie neutre, sans hébergement sur des serveurs propriétaires, se « contentant » d’assembler et de simplifier l’accès à des API et des bases de données externes. Les différentes mesures prises à la fin 2014 par la MPAA (Motion Pictures Association of America) aux Etats-Unis, l’EURid (European Registry of Internet Domain Names) en Europe ou les ayants droit directement dans plusieurs pays[1] n’ont donc pas freiné les développeurs. Enfin, il s’agit d’une véritable déclaration de guerre des équipes de Popcorn Time qui revendiquent ouvertement leur souhait de « combattre l’écosystème fermé » d’Apple. Le lancement du nouvel installateur ouvre la voie et à l’avenir ce sont de nombreuses applications non approuvées par Apple qui pourraient chercher à contourner l’App Store pour accéder aux appareils iOS. Apple va immanquablement réagir en modifiant les failles exploitées mais les développeurs de Popcorn Time iOS se disent confiants et préparés pour « une longue bataille et un jeu du chat et de la souris » avec Cupertino.

Néanmoins, si la menace Popcorn Time semble aujourd’hui à son comble, les premiers problèmes et les premiers signes de craquement pourraient venir de l’intérieur. En effet, depuis la disparition du logiciel originel, Popcorn Time correspond en fait aujourd’hui à de nombreuses déclinaisons avec une domination de deux programmes différents qui ont chacun des spécificités : popcornTime.io et popcorn-Time.se. Ce sont les équipes de popcorn-Time.se qui proposent iOS Installer alors que le programme est considéré par les spécialistes comme beaucoup moins fiable et beaucoup plus sournois que son concurrent avec un code source non public et des rumeurs récurrentes d’infection des appareils avec des logiciels indésirables. Or, il en va pour Popcorn Time de même que pour les autres services numériques légaux qui ne peuvent espérer se maintenir sans une confiance suffisante de la part des utilisateurs.

Pour aller plus loin

Popcorn Time’s launched on iOS and that’s a big problem
for Apple and Netflix

Popcorn Time : quelles différences entre les versions ?

Pourquoi utiliser Popcorn Time présente des risques

[1] http://rue89.nouvelobs.com/rue89-culture/2014/11/08/si-pensiez-pouvoir-regarder-films-peinards-popcorn-time-255922