Flash

Empire, le nouveau Dallas version hip-hop

Diffusée sur la chaîne Fox, en prime time le mercredi aux Etats-Unis entre le 7 janvier et le 18 mars 2015, la série télévisée Empire créée par Danny Strong (Buffy contre les Vampires, Gilmore Girls) et Lee Dianels (Precious, Le Majordome) est un véritable succès, déjà renouvelé pour une saison 2 prévue en septembre 2015.empire_1

En France, les 12 épisodes de la série seront prochainement diffusés sur une des chaînes du Groupe M6. 

Le pitch : Lucious Lyon est une ancienne star du hip-hop et l’un des plus riches producteurs de musique américains.empire_quote Lucious est atteint d’une maladie incurable et doit désigner l’un de ses trois fils à sa succession. La fiction raconte la bataille de succession qui va s’avérer compliquée avec l’apparition de la mère des trois garçons à peine sortie de prison. La série a fédéré une moyenne de 13 millions de téléspectateurs entre le pilote et l’épisode final. Empire était par ailleurs la série la plus puissante des grandes chaînes sur les 18-49 ans en ce début d’année. Le pilote a ainsi réuni 9,9 millions de téléspectateurs et 5 millions sur la cible des 18-49 ans.

La tragédie familiale d’une famille afro-américaine dans le milieu de la musique : les clés du succès de la série

  1. Un soap opera d’un nouveau genre

  • Toutes les thématiques du soap opera sont traitées pour tenir le téléspectateur sous tension permanente: sexe, argent, arrivisme, drogue, famille, meurtres, vengeances, etc. Le réalisateur Lee Daniels parle même d’une « inspiration shakespearienne » : « Il s’avère que nous aimons tous les deux Le Lion en hiver, avec Katharine Hepburn et Peter O’Toole, et Le Roi Lear. Il m’a alors donné l’idée d’un Roi Lear noir ». (NDLR : Le Roi Lear avait trois filles et un royaume. Mais vint le temps où il estima devoir soustraire sa vieillesse « aux soins et aux affaires », renoncer au pouvoir, « en charger de plus jeunes forces »). Les personnages sont proches de la caricature, les clichés ne manquent pas, les raccourcis narratifs non plus. Mais l’univers et la dimension musicale renouvèlent le genre.
  1. Des thématiques puissantes et modernisées sont abordées à une heure de grande écoute : la population noire aux États-Unis, les problématiques afro-américaines, l’homosexualité et le militantisme, la culture noire. Un sujet qui a poussé les annonceurs et la production à développer une stratégie à l’égard de cette partie de la population américaine avec, en amont de la diffusion, des projections ciblées et des publicités leur étant destinées.
  1. La cellule familiale, inépuisable source d’inspiration
  • La série familiale demeure un élément central des séries traitées cette saison et annoncées dans les upfronts pour la saison 2015/2016. La cellule familiale est traitée dans de nombreuses comédies avec les oppositions intra-familiales (The Real O’Neals sur ABC), les aspérités en lien avec les mutations de la famille contemporaine (Life in Pieces (CBS), Grandfathered (FOX), et Crowded sur NBC), la gestion de l’héritage familiale (The Grinder pour FOX et Coach sur NBC) mais aussi dans des drames plus psychologiques (The Family sur ABC).
  • Dans la série Empire, les relations de famille sont au centre des intrigues : entre frères, entre une mère et son enfant, entre les deux parents. Mais la série aborde cette thématique dans un environnement nouveau et contemporain : une famille afro-américaine dans le monde de la musique.
  • 4.La musique au cœur de la série
  • Dans Empire, la musique fait partie de l’intrigue. A côté de la quête du pouvoir s’ajoute un retour sur le milieu du hip hop. Le producteur Timbaland (l’un des producteurs américains de rap et R’n’B les plus connus) a été choisi par la production comme superviseur musical. Les chansons s’intègrent ainsi à la trame de la série (enregistrements, concerts, etc.).
    empire_bo

5. Les guest stars, un soutien de taille

La série met en scène de nombreuses de stars, musicales ou autres, qui lui permettent d’attirer l’attention et de créer la surprise. Pour autant, lors de la diffusion française, ces stars américaines ne produiront pas le même effet chez les téléspectateurs français.

Pour la saison 1, les chanteurs de hip-hop américains Mary J. Blige, Snoop Dogg et Gladys Knight ont tenu un petit rôle. Tout comme Courtney Love, Jennifer Hudson, Patti LaBelle, Rita Ora et Naomie Campbell.

empire_guests

Pour la saison 2, diffusée à la rentrée sur la Fox, les noms d’Alicia Keys, Lenny Kravitz et Chris Rock ont déjà été annoncés. Certains, comme celui d’Oprah Winfrey, ne sont pas encore confirmés.

 

image_pdfimage_print