Flash

Généralisation du HDR dans les nouvelles gammes TV

Le consortium UHD Alliance a dévoilé lors du CES 2016 le standard « UHD Premium » ainsi que les nouvelles spécifications définitives du HDR (High Dynamic Range). Les fabricants de TV ont presque tous dévoilé leurs dernières gammes compatibles avec ce standard.

Le HDR plus efficace que la 4K pour convaincre le public de passer à l’UHD ?

aAlors que les géants américains du streaming s’étaient déjà positionnés sur le HDR[1], sans avoir véritablement de normes techniques venant définir la puissance lumineuse (très différente selon les technologies adoptées, OLED vs LED), un consensus a été établi par l’UHD Alliance dessinant plus précisément les contours de cette technologie à travers son nouveau label « Ultra HD Premium » :  désormais, les téléviseurs devront respecter le standard HDR « SMPTE ST2084 EOTF » avec des performances des contraste de plus de 1210 380 cd/m2 (luminance) et de plus de 0,05 cd/m2 (noir) pour le LCD, de plus de 540 cd/m2 (luminance) et de plus de 0,210 3805 cd/m2 (noir) pour l’Oled. En complément ils devront respecter d’autres normes de résolution (3840×2160), d’amplitude de gamme de couleurs (WCG), de pic de luminosité et d’immersion Audio.

aAnnoncée comme une véritable avancée technologique capable d’améliorer considérablement la qualité de l’image, ces nouvelles spécifications seront adoptées cette année par les plus grands constructeurs (HiSense, LG, Panasonic, Samsung, Sharp). Ce label leur permettra de clarifier leur offre UHD. Alors que le marketing de l’UHD est aujourd’hui davantage orienté vers la résolution (4K), la nouvelle technologie d’affichage HDR, qui propose des couleurs plus étendues et surtout des contrastes plus élevés, pourrait être un facteur efficace de différenciation par rapport à l’ancienne génération de TV et même par rapport aux « simples » TV UHD 4K.

Ce label sera proposé dans un premier temps sur une douzaine de modèles dont toute la gamme Samsung TV SUHD 2016 et LG OLED UHD mais également Panasonic, TCL, Sharp et HiSense (tous les constructeurs membres de l’Alliance). En revanche pas de certification pour Sony qui fait cavalier seul avec ses modèles estampillés « 4K HDR ».

Malgré une offre de contenus limitée, les Européens semblent enclins à acheter de l’UHD en 2016[2]

La pénurie de contenus Ultra HD 4K et un manque encore plus important de contenus filmés en HDR pourraient freiner la course à l’équipement malgré un écosystème de plus en plus favorable. Pour l’instant, les efforts proviennent en majorité des services de VàD comme Netflix, Amazon Prime, M-GO ou encore VUDU qui proposent de plus en plus de contenus 4K et bientôt HDR. YouTube a également annoncé lors du CES, par la voix de son « Chief Business Officer », que le service devrait bientôt permettre d’envoyer et de lire des vidéos dites « HDR » via l’application TV et grâce à son codec VP9-Profile 2. Sony Home Entertainment a également fait une annonce dans ce sens avec le lancement courant 2016 de son application ULTRA sur ses TV Sony Bravia 4K qui permettra de streamer une cinquantaine de films du studio en 4K HDR.

Parmi les autres contenus HDR bientôt disponibles, on retrouvera la nouvelle génération de Blu-Ray 4K Ultra HD qui supportera également la technologie. En revanche, il faudra sans doute encore patienter avant que la télévision traditionnelle diffuse en 4K HDR, à l’image des chaînes UHD de BT Sport qui a commencé des tests fin 2015.

Malgré le manque de contenus, le bureau d’études Park Associates a dévoilé récemment les résultats de son enquête sur les intentions d’achat des consommateurs européens vis‑à‑vis de la technologie Ultra HD/4K. Parmi ceux (Royaume‑Uni, France, Allemagne et Espagne) ayant l’intention d’acheter un téléviseur dans les douze prochains mois, plus de 50% (57% en France) considèrent que la technologie Ultra HD est une option importante. Nul doute que l’apport de la technologie HDR confirmera ces intentions, comme le prévoit IHS dans une autre étude. Pour les constructeurs, le principal défi sera d’expliquer au consommateur la différence entre les TV UHD 4K, jusqu’ici considérées implicitement comme premium, et les TV UHD labélisées « Premium » qui intègrent d’autres technologies (dont l’HDR) pour améliorer l’expérience.

____________________________________________________________________________

[1] Se référer au Flash 764

[2] http://www.broadbandtvnews.com/2016/01/06/despite-concerns-over-content-europeans-embrace-4k/

image_pdfimage_print