1

Le groupe AB lance deux nouvelles chaînes payantes

Le groupe AB lancera fin février Crime District et Mon Science & Vie Junior. Ce qui portera à seize le son nombre de chaînes payantes alors que le marché des thématiques est en régression et que CanalSat et Numericable rivalisent pour proposer le maximum de chaînes en exclusivité.

Deux chaînes au positionnement original

Les deux chaînes bientôt lancées affichent un positionnement original qui les distingue des chaînes gratuites. La première, Crime District, est entièrement tournée vers le fait divers, l’investigation et les enquêtes criminelles.

Si certaines émissions sont connues des téléspectateurs des chaînes TNT, Les enquêtes Impossibles avec Pierre Bellemare, Affaires classées ou Affaires criminelles présentée par Yves Rénier, d’autres comme The First 48 ou Why I Ran sont totalement inédites en France. Dans un marché payant en constante baisse (la PdA des thématiques est passée de 12,2% en 2010 à 9,9% en 2015), les chaînes doivent choisir des segments de niche, absents des chaînes gratuites. La seconde, Mon science & Vie Junior, est hyper personnalisable, dédiée aux enfants et aux adolescents. Cette chaîne s’appuie sur un partenariat avec le magazine Science & Vie Junior (groupe Mondadori) qui jouit d’une vraie légitimité auprès des enfants et des parents et qui est largement distribué (170 000 ventes par numéro). Cette chaîne qui s’adapte au niveau scolaire des enfants propose d’apprendre tout en s’amusant. L’enfant ou l’adolescent se créent un profil où ils indiquent leur niveau scolaire puis les matières qu’ils souhaitent étudier. Une fois ces renseignements enregistrés, la chaîne va proposer un contenu adapté. Si le jeune téléspectateur veut travailler son programme d’histoire, la chaîne lui proposera l’émission Origines ou La bonne leçon de M. Kapich si c’est sur la physique-chimie sur lequel il veut se pencher. Ces deux chaînes seront lancées le 11 février sur les box Orange dans le bouquet Famille avant de l’être sur les box Bouygues Télécom en mars et peut-être sur les box de Free avec lequel le groupe AB est en discussion.

Une stratégie originale face à CanalSat et Numericable.

Le groupe AB est avec Canal + le groupe de télévision qui édite le plus de chaînes thématiques. L’offre est variée, des chaînes généralistes (RTL9, AB1), cinéma (Action, Polars, Ciné FX), de « niche » très thématiques (AB Moteur, Chasse et Pêche, Mangas, Trek et Golf Channel) et des chaînes adultes (XXL, Dorcel TV). Alors que de nombreuses chaînes payantes ont récemment dû cesser d’émettre (Stylia, TF6, Jimmy ou Cuisine +) confrontées à une baisse des revenus publicitaires et des rémunérations des opérateurs, AB est avec Viacom un des groupes qui choisit de lancer le plus de nouvelles chaînes. En 2015 le groupe a en effet renommé la chaîne Escales en Trek et changé son positionnement, désormais axé sur les sports extrêmes, et lancé la chaîne Sciences & Vie TV en 2015.

Mais AB n’est pas seulement un éditeur, il est aussi un opérateur de télévision par satellite via BIS TV. Ce service se distingue de ses concurrents par son prix très accessible et le nombre restreint de chaînes proposées. Pour 13,99€ par mois les abonnés bénéficient de l’ensemble des chaînes AB plus Teva et Equidia quand les bouquets de CanalSat (hors chaînes Canal+) s’échelonnent entre 24,90 € et 39,90€ et ceux de Numericable entre 36,99€ et 59,99€ (avec un accès Internet compris dans le prix) avec un nombre bien plus importants de chaînes proposées.

Cette stratégie permet aux chaînes AB d’être moins vulnérables face aux deux géants de la distribution de la TV payante que sont CanalSat et Numericable. En effet le 31 mars 2015, L’Autorité de la Concurrence a mis fin à « L’exception Numericable » grâce à laquelle Numericable pouvait proposer à ses abonnés les chaînes « exclusives » CanalSat. Cette exception datait de la naissance du câble en France pour ne pas léser les téléspectateurs qui pouvaient recevoir la TV payante uniquement par le câble. Le rachat de SFR par Numericable a mis fin à cet accord car les abonnés SFR auraient pu bénéficier des chaînes exclusives CanalSat. Depuis cette décision, le marché assiste à une lutte entre Numericable et CanalSat pour avoir les exclusivités des chaînes les plus attractives tandis que les deux opérateurs arrêtent de rémunérer les chaînes les moins attractives. C’est ainsi que Eurosport et Disney sont désormais uniquement disponibles sur CanalSat et que Ciné FX et Ciné Polar, deux chaînes AB, ne sont plus distribuées sur CanalSat mais le restent sur Numericable. Grâce à son rôle d’opérateur, AB est ainsi en position plus avantageuse que ses concurrents du payant qui peuvent voir leurs chaînes fermées en cas de non-reconduction d’un contrat de distribution.