La nouvelle vie de BBC 3

Depuis mardi, BBC 3 a pris fin en tant que chaîne traditionnelle pour renaître sur Internet. Une première pour une chaîne de télévision née il y a 13 ans.

aBande-annonce
des nouveaux programmes de BBC 3

La chaîne veut devenir sur Internet « un badge de qualité »

En diffusion traditionnelle, l’âge médian des téléspectateurs de BBC 3 était de 33 ans, contre 60 pour ceux de BBC 1, BBC 2 et BBC 4. Le choix de basculer une des chaînes sur Internet s’est donc assez logiquement porté sur BBC 3, les jeunes consommant déjà une grande partie de leurs contenus sur le web. Pour Damien Kavanagh, contrôleur de BBC 3, « ce projet est né d’une contrainte financière, mais il nous permettra de nous inscrire à la pointe de l’évolution numérique. » Les contenus seront disponibles sur le service IPlayer mais également sur Facebook, YouTube, Instagram, Twitter, Tumblr et Snapchat.

Le genre « factual » est privilégié

Avec un budget divisé par plus de deux à 30 millions de Livres, certains programmes disparaissent de la chaîne, dont les séries américaines Family Guy ou encore Don’t tell the Bride. Le groupe insiste désormais sur l’innovation et la fraîcheur des programmes de BBC 3 (4 heures par semaine de nouveaux contenus). La ligne éditoriale de la chaîne s’adapte ainsi aux usages et contenus du web. BBC 3 va mettre en avant ses fictions dramatiques et des documentaires d’actualité. Le genre « factual » va davantage exploiter la flexibilité éditoriale du web avec de nouvelles écritures en cours et utiliser au maximum les réseaux sociaux. Les comédies font également partie de la ligne éditoriale de la chaîne en ligne. Cette nouvelle expérience va probablement servir de test pour l’ensemble de la BBC : de son succès ou de son échec sur le web, le groupe en tirera les conséquences sur sa capacité à être performant ou non sur la vidéo en ligne.

Les programmes disponibles ou à venir de BBC 3
a

NPA Conseil a suivi de manière régulière les différentes étapes du processus depuis l’annonce du projet en mars 2014 (« La fin annoncée de la BBC 3. Contrainte budgétaire et projet numérique audacieux » Flash 707), sa présentation officielle (« La Beeb précise son projet numérique pour la BBC Three », Flash 738) et sa validation par le Trust après une consultation publique de près de six mois nourrie par différentes études d’impact (« BBC Trust valide le repositionnement sur Internet de la chaîne BBC Three », Flash 763).