Flash

Le Peer to peer à la recherche de ses lettres de noblesse

Aujourd’hui assimilé au piratage des œuvres protégées sur Internet, le peer to peer (P2P) n’en constitue pas moins une technologie alternative pour certains usages connectés. Ainsi, depuis quelques années, l’entreprise américaine Bittorrent Inc, créatrice du protocole du même nom, investit massivement pour démocratiser l’utilisation du P2P dans différents domaines de façon strictement légale.

L’arrivée du P2P sur l’Apple TV

Disponible à la vente depuis octobre 2015, l’Apple TV 4ème génération se caractérise notamment par la possibilité d’y ajouter des applications créées par des développeurs tiers, via un App Store dédié. Depuis la création de l’iPhone et de l’Apple Store, Apple a toujours refusé de valider celles qui faciliteraient le téléchargement illégal sur ses appareils, notamment via le P2P. Cependant, la marque à la pomme s’est récemment montrée moins frileuse lorsque le peer-to-peer pouvait être utilisé de façon totalement légale. L’entreprise Bittorrent Inc a ainsi pu proposer l’application OTT News, disponible sur Apple TV ainsi que sur iOS et Android.

Dès sa sortie, l’application promettait de couvrir les primaires du New Hampshire par de la vidéo live transmise uniquement par le protocole P2P, et non par les canaux classiques, la stabilité du flux ne reposant que sur le nombre de pairs connectés à l’application. Une équipe d’une vingtaine de journalistes a ainsi été engagée spécialement à cette occasion afin d’assurer les prises de vue des élections, un effectif qui couvrira l’ensemble des élections américaines tout au long de l’année 2016. L’utilisation du P2P comme moyen de diffusion de contenus en direct permet ainsi à Bittorrent de prouver que ce type de transmission de données peut s’avérer extrêmement prometteur auprès des marques désireuses de créer leurs propres flux évènementiels, d’autant que la diffusion est beaucoup moins couteuse qu’une diffusion classique et ne présente aucune latence en cas de forte affluence des internautes.

Le P2P comme outil de messagerie instantanée

Pour rappel, l’utilisation du protocole réseau pair-à-pair, au lieu du traditionnel modèle client-serveur, permet la connexion et le transfert de données directement entre utilisateurs sans faire appel à un éventuel serveur à partir duquel les informations transmises pourraient être interceptées par un tiers. Ce mode de fonctionnement séduit ainsi les services de messagerie instantanée, notamment lorsqu’une connexion au réseau GSM ou à Internet est impossible. Ce fut par exemple le cas lors des manifestations pro-démocratie de HongKong en 2014. Au cours de celles-ci et par peur que les autorités ne coupent les réseaux mobiles et Internet, les manifestants avaient alors décidé de prévenir cette éventuelle coupure en téléchargeant l’application Firechat. Cette dernière permet l’échange de messages sans aucune connexion par l’utilisation de l’émetteur Bluetooth et du système Wifi des appareils situés à proximité de l’émetteur du message dans un rayon de 70 mètres. Ce système s’avère également très utile dans des lieux où le réseau est saturé ou absent tel que des salles de concerts ou des festivals. De plus la messagerie via P2P permet une totale confidentialité des messages, ceux-ci ne transitant par aucun serveur externe. Dans le même but, Bittorrent Inc a développé Bittorrent Bleep, service de messagerie crypté utilisant le réseau pair-à-pair via une application mobile, ne nécessitant aucune transmission de son numéro de téléphone ou d’une adresse mail. Cette même société a également développé un service de transfert et de synchronisation de fichiers via le réseau P2P : Bittorrent Sync. Les données peuvent ainsi être transmises et synchronisées directement entre appareils (ordinateurs ou téléphones mobiles), tel un système de cloud, sauf qu’aucun transfert via un serveur n’est effectué.

Le P2P comme barrage au téléchargement illégal

aDésireux de s’affranchir de l’image négative du piratage de fichiers protégés par le droit d’auteur, la société Bittorrent Inc a lancé en 2013 Bittorrent Bundle, un programme permettant la distribution d’œuvres (audiovisuelles, musicales, photographiques, littéraires) toujours via le P2P, gratuitement ou de façon payante. Son catalogue comprend aujourd’hui plus de 2 millions de contenus légaux téléchargeables auprès d’une communauté de 170 millions d’utilisateurs. Ce service a également séduit un grand nombre d’artistes comme Madonna, Moby ou Thom York le chanteur du groupe britannique Radiohead qui propose le téléchargement de son album « Tomorrow’s Modern Boxes » au tarif de 6 dollars. C’est également le cas pour des artistes moins connus souhaitant se faire connaitre sans emprunter les circuits traditionnels des maisons de disque : le groupe de hip hop Rantking a ainsi vu son album « 700 Fill » téléchargé par plus de 1,4 millions d’utilisateurs de la plateforme l’année dernière. Le service propose également le téléchargement payant d’un pack de 10 épisodes de la série Doctor Who, en partenariat avec la BBC, qui a été l’œuvre audiovisuelle la plus téléchargée de la plateforme en 2015 (1,9M de téléchargements). Enfin, Bittorent compte lancer sa toute première série originale « Children of the machine » qui sera disponible uniquement sur Bundle.

Dernière nouveauté en date : Bittorrent vient d’annoncer sa volonté de proposer une version Pro payante de son logiciel µtorrent permettant le partage P2P, dans le but de supprimer les publicités présentes sur le service. Cette initiative s’inscrit une nouvelle fois à l’opposé de l’idéologie pirate qui milite pour le partage des données en ligne de façon totalement gratuite.

image_pdfimage_print