Série Series : du drame psychologique à l’humour absurde, les séries européennes continuent de se renouveler

Le rendez-vous Série Series qui a eu lieu cette année du 29 juin au 1er juillet 2016 est spécialement dédié aux séries européennes et à leurs créateurs. Cette 5ème saison est marquée par une grande variété de séries de qualité, aux thématiques différentes, entre humour et polar. NPA revient sur les séries marquantes de cette édition.

Le polar anglais au beau fixe sur ITV

 La mini-série anglaise en 4 épisodes, The Secret, diffusée sur ITV retrace un fait réel des années 90. Un père de famille, dentiste, intégré dans une communauté religieuse d’Irlande du Nord se livre à un double meurtre pour vivre sa passion amoureuse : il tue sa femme et le mari de sa maîtresse. Avec 4,67 millions de téléspectateurs, la diffusion en avril dernier du 1er épisode de The Secret est un succès pour ITV. Bande annonce. La famille en élément destructeur est ainsi l’un des piliers de cette nouvelle série.

Cette thématique est également un des éléments narratifs principaux de Marcella, à suivre à nouveau sur ITV et diffusée depuis vendredi 1er juillet sur Netflix en France : la série anglaise (8 épisodes x 60’) écrite par un auteur suédois est centrée sur une héroïne tourmentée. Un polar anglais noir par excellence. Marcella Bankland a sacrifié une carrière prometteuse dans la police pour s’occuper de sa famille, jusqu’à ce que son mari lui demande le divorce. Elle retourne donc travailler dans la brigade criminelle et enquête sur un meurtre qui lui semble étrangement familier. Bande Annonce.

Les séries européennes rivalisent d’originalité

 La thématique de la famille est encore une fois abordée dans cette série allemande diffusée sur la ZDF, mais cette fois-ci avec un angle décalé, sur le même ton que la série Breaking Bad. Morgen Hör ich auf / Tomorrow I quit (5 épisodes x 60’) raconte l’histoire de la famille Lehmann, une famille ordinaire avec un problème ordinaire : ils n’ont plus d’argent. L’imprimerie de Jochen ne reçoit pas de commande, son mariage bat de l’aile et les enfants vont encore plus mal. Quand Jochen se voit refuser un énième prêt, il se met à imprimer ses propres billets de 50€. Sans savoir que ces derniers sont faux, sa fille les dépense à travers la ville. Les billets de Jochen sont tellement bien faits qu’ils attirent l’attention de la mafia, et Jochen se met à chercher une manière de s’en sortir. Bande annonce

Autre série au sujet détonant et toujours sur un ton humoristique, Kosmo (5 épisodes x 30’), qui raconte le premier vol habité tchèque sur la Lune (il s’agit d’une fiction) avec en toile de fond une satire des affaires politiques et sociales de la République Tchèque et de son complexe d’infériorité par rapport aux pays voisins. Bande annonce