1

Quand les médias parlent médias – Partie I

Nombreux sont les médias qui parlent… des médias. Aujourd’hui, sur tous les supports, l’actualité médiatique est commentée, analysée, décortiquée voire critiquée. Que ce soit la télévision, la presse écrite, la radio ou le web, chacun détient un avis sur ce sujet qui touche la quasi intégralité de la population française. Dans cette première partie, NPA Conseil répertorie l’ensemble des programmes consacrés à l’actualité médiatique au sein de la télévision et de la radio. La deuxième partie évoque les publications print et web consacrées à ce sujet.

Au total, ce sont 11 émissions TV et radio (émissions entières ou pastilles) consacrées au secteur qui sont aujourd’hui diffusées.

Peu d’émissions TV entièrement consacrées aux médias, davantage de rubriques

A l’antenne depuis septembre 2013 et diffusée tous les samedis sur le clair de Canal+, Le Tube (Flab Prod) est la dernière émission diffusée sur les chaînes historiques entièrement dédiée à la télévision et à l’ensemble de l’univers médiatique national et international. Le Tube, aujourd’hui présenté par Isabelle Ithurburu, est composée de différents reportages ainsi qu’une séquence d’interview avec un invité retraçant son parcours et son actualité. En termes d’audience, sa première saison reste la meilleure avec une moyenne de 3,5% de PdA 4+ et 533 000 téléspectateurs.

 

A titre de comparaison, la dernière saison de Médias le mag (Jara Prod) diffusée le dimanche midi, réalisait 3% de PdA 4+ pour 451 000 téléspectateurs en moyenne en 2014-2015. Au sein de celle-ci, le décryptage de l’univers médiatique se faisait d’abord par des reportages mais aussi par des débats avec les différents chroniqueurs autour de Thomas Hugues ainsi que des invités.

Sur la TNT, Touche pas à mon poste a pour ADN l’observation et la critique du monde télévisuel, avec une équipe de chroniqueurs entourant Cyril Hanouna. Mêlant débats enflammés, séquences TV et promotion d’artistes, le programme s’est peu à peu transformé en un pur show de divertissement. Depuis la rentrée 2017, l’émission a subi des recalibrages, notamment avec la séquence Le scoop du jour de Maxime Gueny au sein de laquelle le chroniqueur annonce une actualité des coulisses de la télévision. La traditionnelle séquence Coup de cœur / Coup de gueule où les chroniqueurs parlent de moments de télévision récents qui les ont marqués est également toujours présente au sein de TPMP. Mais la principale innovation va à la nouvelle émission C’est que de la télé présentée par Julien Courbet,

diffusée juste avant Touche pas à mon poste. Via différentes rubriques comme On a maté pour vous ou La télé même à l’étranger, l’animateur entouré d’une équipe de chroniqueurs réduite, revient sur l’actualité de la télévision (analyse du contenu des émissions, audiences, invités médias). Depuis son lancement le 18 septembre 2017, la première et deuxième partie de l’émission réalisent 2,3% de PdA sur les individus âgés de 4 ans et plus pour 263 000 téléspectateurs en moyenne.

Le programme de TMC, Quotidien, a également voulu dédier une partie de son émission à la télévision, notamment en recrutant Julien Bellver qui anime une chronique de 5 minutes sur les audiences de la veille mais analyse aussi, d’un ton décalé ou sérieux, les dernières séquences TV les plus marquantes. Etienne Carbonnier tient également désormais une pastille humoristique quotidienne où il dissèque les émissions de télévision à la recherche des moments les plus drôles.

La chaîne info LCI propose également l’émission Médiasphère désormais à un rythme quotidien. Présentée par Christophe Moulin, le programme s’intéresse au monde des médias dans son ensemble, que ce soit la télévision, la radio, les réseaux sociaux et le digital. D’une durée de 40 minutes environ, le programme fait la part belle aux débats entre des invités/chroniqueurs/acteurs du secteur.

Enfin, BFM Business diffuse à un rythme hebdomadaire L’Hebdo Com en partenariat avec le site CB News depuis la rentrée, plutôt dédiée aux marques et leur stratégie de communication. En plus des news du secteur, sont proposées dans l’émission un billet d’humeur, une interview et la mise en lumière d’une grande marque.

Les médias à la radio : un sujet traité quotidiennement en matinale

 

La télévision est également un sujet bien relayé sur le support radio, souvent à un rythme quotidien. C’est le cas de Village Medias sur Europe 1 animée par Philippe Vandel tous les matins à 9h30. Elle remplace depuis septembre 2017 Le Grand direct des médias, émission créée par Jean-Marc Morandini en 2007 qui l’animera jusqu’en 2016, année où il sera remplacé par Thomas Joubert. Alors que cette dernière était consacrée uniquement à l’univers de la télévision, Village Médias se concentre sur les médias dans leur globalité, de la télévision aux réseaux sociaux. Une personnalité influente du secteur est également invitée chaque jour.

France Inter propose sur la même case horaire L’instant M animé par Sonia Devillers, également sur un rythme quotidien. Après une brève présentation des dernières actualités du secteur, l’émission d’une vingtaine de minutes se consacre à l’étude d’un sujet en lien avec l’invité du jour. En plus de l’actualité télévisuelle, L’instant M décrypte le secteur médiatique dans son ensemble : Internet, réseaux sociaux, presse…

 

Dans un format plus court d’une dizaine de minutes, Info médias sur Franceinfo présenté par Célyne Baÿt-Darcourt, revient sur les brèves d’actualité du secteur avant de consacrer au moins la moitié de l’émission à l’interview d’une personnalité influente des médias.

Seule RTL propose une émission hebdomadaire avec Les dessous de l’écran tous les dimanches, en partenariat avec Puremédias. Présenté par Philippe Robuchon, l’émission revient sur l’actualité télévisuelle de la semaine avec l’interview d’un invité média suivie d’un débat pour commenter l’actualité du PAF.

Enfin, l’actualité médias est également traitée par l’intermédiaire de pastilles à l’image de La vie des médias, en partenariat avec Challenges, en quotidienne sur Radio Classique à 9h08. Marc Baudriller y traite pendant environ 3 minutes l’actualité télévisuelle notamment les audiences de la veille ou le programme de la soirée.

Article suivant