Juridique & Affaires Publiques

Les enjeux de l’IA pour la création : analyse et propositions du CSPLA

Dépassant très largement les estimations (entre 7 000 et 10 000 €), le Portrait du comte de Belamy s’est envolé à plus 430 000 dollars chez Christie’s en 2018. Il s’agissait de la première vente aux enchères d’une œuvre créée par intelligence artificielle (IA). Cet événement est venu rappeler l’actualité des débats sur la paternité d’une œuvre générée par un programme informatique. Le rapport du CSPLA y contribue donc, en s’attaquant aux enjeux juridiques et économiques de l’intelligence artificielle dans les secteurs de la création culturelle.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

 

image_pdfimage_print