Coronavirus et le syndrome gaulois : applaudissements à 20 heures ; querelles ensuite.

Pas un ne manque à l’appel. A 20 heures. Ils sont tous à leur fenêtre pour applaudir, et certains vont même plus loin. Les uns modifient leur décoration intérieure pour rendre un meilleur hommage et se montrer plus accueillants ; les autres ont provisoirement relevé des volets généralement baissés pour mieux laisser entrer la lumière ; l’ami américain du second s’est engagé à mettre en permanence ses chaussons pour faire circuler moins de bruit, tandis que celui du troisième rassemblait des bataillons de jouets, de peluches et de super héros en tous genres pour s’ajouter bientôt à l’orchestre. Pendant quelques heures le spectacle a été impressionnant.

Et puis, Vercingétorix a lissé sa moustache, et les Gaulois sont redevenus des Gaulois !