Flash

Médias et crise sanitaire : il faut aussi savoir chausser des lunettes roses.

Le Coronavirus n’aura pas attendu le 1er avril pour faire un sacré de pied de nez à Médiamétrie et à l’ensemble des acteurs de l’audiovisuel français. Annoncée dès l’automne 2018, c’est en pleine période de confinement que Médiamétrie a publié ses premières d’audience TV… hors du domicile, dans les bars, les restaurants, les transports en commun ou encore les résidences secondaires.

Les chiffres qui ont été communiqués en début de semaine ne détaillent pas la contribution de cette nouvelle mesure, par rapport aux données du Mediamat traditionnel. On peut imaginer sans peine qu’elle est loin des 10 à 15 minutes par jour évoquées en début d’année. Elle ne peut qu’être marginale, au-delà, au regard des records historiques réalisés par la télévision depuis le début de la crise sanitaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

e le moyen le plus sur de préparer demain.

image_pdfimage_print