Flash

Publicité digitale : « la Covid m’a freiner » (NPA sur données BUMP)

Habitué à enchaîner les semestres de hausses, à deux chiffres souvent, le digital n’a pas été épargné par les effets de la crise sanitaire. Le coup de frein concerne les pure players, mais aussi les revenus digitaux des  médias traditionnels, presse, radio, TV et affichage.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

 

image_pdfimage_print