Flash

La fermeture des stades pourrait à elle seule doubler la perte des clubs de Ligue 1

S’il reste dans les mémoires du football français, octobre 2020 y figurera certainement au titre des moments noirs.  En annonçant le 7 sa volonté de renégocier le prix des droits de diffusion de la Ligue 1, le Président de Mediapro ouvrait une phase d’incertitude majeure pour les clubs participant  à la compétition, dont le budget repose pour plus de 50% sur  les droits TV ; en proclamant le huis clos temporaire, à 21 heures, pour des territoires qui abritent un tiers des équipes du championnat, le Président de la  République fragilise le 2e pilier du financement des clubs : la billetterie et les recettes associées.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print