Flash

La radio attend la modernisation de sa régulation

Les radios, comme les chaînes de télévision, sont confrontées à la concurrence de plateformes de streaming : concurrence pour l’audience et les recettes publicitaires. Et elles s’estiment pénalisées par une régulation obsolète à laquelle échappent les plateformes. Depuis l’abandon du projet de loi audiovisuel en mars, qui aurait pu introduire par voie d’amendements certaines évolutions, notamment sur les quotas musicaux, le paysage semble figé. Seul le CSA pourrait faire bouger quelques lignes.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print