AVoD : un marché potentiel de 350 M€ à l’horizon 2024

Le marché de la vidéo à la demande gratuite financée par la publicité reste accaparé en France par les plateformes de TV en ligne des chaînes de télévision. Le potentiel de croissance est évident et passe par une évangélisation de l’ensemble de l’écosystème publicitaire. Le lancement des premiers pure-players de l’AVoD ainsi que le marché naissant de la publicité TV segmentée vont directement y contribuer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?