LG propose son webOS à des marques partenaires pour défendre ses positions sur la TV connectée

Le sud-coréen LG Electronics a annoncé le 24 février que son système d’exploitation pour téléviseurs connectés, webOS, serait désormais licencié à d’autres marques partenaires. Vingt premiers fabricants sont déjà concernés mais tous de taille modeste. LG souhaite freiner le dynamisme des OS concurrents, à commencer par celui de Google, Android TV. Un enjeu important au moment où la firme veut capter une partie des opportunités publicitaires du marché Connected TV.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?