Des trajectoires 2020 contrastées pour les principaux groupes audiovisuels européens

A l’heure où une recomposition majeure du paysage audiovisuel français, et européen est imminente avec la mise en vente du groupe M6 par Bertelsmann, NPA analyse les résultats pour l’année 2020 des principaux groupes de télévision commerciale en Europe. Des résultats lourdement affectés par les effets de la crise sanitaire et économique. La chute brutale des investissements publicitaires a impacté les revenus. Mais la reprise de l’activité au second semestre ainsi que les économies de coûts ont permis de limiter les dégâts. Le niveau de résilience des différents groupes est également lié aux stratégies de diversification plus ou moins avancées initiées avant la crise.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?