1

Le guide de programmes universel chez les opérateurs reste encore une utopie

Comme l’avait confirmé au printemps le Baromètre OTT NPA Conseil / Harris Interactive, la multiplication des services à la demande est aussi ressentie comme une source de complexité par près de 80 % des Français, et deux tiers jugent que « cela complique la découverte et le choix des programmes car on ne sait pas sur quel service ils sont disponibles »[1]. Cette anxiété pourrait contribuer à expliquer le coup d’arrêt qu’a subi le marché de la SVoD au 2e trimestre 2021, en termes d’abonnements mais aussi d’usages.

Ce contenu est réservé aux abonnés INSIGHT

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?