Flash

Musique et vidéo : le numérique reste plus faible en France qu’à l’international

Les derniers chiffres publiés par l’IFPI sur le marché de la musique enregistrée fournissent l’occasion de comparer la structure des ventes sur le marché français avec celles qui sont enregistrées à l’international ainsi que leurs évolutions sur une décennie. La France accuse un retard relatif dans la progression des revenus numériques en raison d’une montée en puissance plus tardive. La situation est très proche sur le marché de la vidéo malgré des taux de croissance impressionnants depuis quatre ans.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print

Tagged , , , , , ,