Flash

Ne dites pas à ma mère que je suis juriste dans l’audiovisuel, elle me croit…

« Ne dites pas à ma mère que je suis dans la publicité… elle me croit pianiste dans un bordel » ! Le livre aura 30 ans. Il est signé Jacques Séguéla. Et à voir les développements de ces derniers jours, on se dit que nombre de juristes de l’audiovisuel pourraient avoir envie d’en adapter le titre pour mieux se l’approprier.

« Père gardez-vous à gauche », criait Philippe le Hardi à son père Jean le Bon en 1356 ?

La ministre de la Culture a annoncé le lancement d’une énième réflexion sur la réforme de la redevance audiovisuelle. Comme l’avaient fait avant-elle Aurélie Filippetti, Fleur Pellerin, Françoise Nyssen ou Franck Riester… au moins.

Sans résultat pour ces prédécesseurs… et sans même qu’on puisse en envisager, à court terme, pour ce nouvel épisode : il intervient alors que l’examen parlementaire du projet de loi de Finances pour 2022 est déjà bien avancé et il est lancé par une ministre dont l’horizon institutionnel ne dépasse pas le printemps 2022.

Pendant que les rapports s’empilaient, l’Allemagne, la Finlande, l’Italie, la Norvège, la Suède, la Suisse… ont fait entrer en application de nouveaux modes de calcul et de recouvrement.

« Père gardez-vous à droite », criait Philippe le Hardi à son père Jean le Bon en 1356 ?

Faisant mine de répondre dans les mêmes formes au point de vue d’un économiste, le président par intérim a plongé les acteurs concernés dans l’expectative sur le calendrier d’instruction du projet de fusion TF1/M6, sur sa vision des rôles respectifs de l’Autorité de la concurrence et de la bientôt Arcom, ou encore sur la possible intervention, en dernier ressort, du ministre de l’Economie.

« Père gardez-vous à gauche. Père gardez-vous à droite », criait Philippe le Hardi à son père Jean le Bon en 1356 ?

Pendant que la France hésite, les groupes mondiaux avancent.

Comme en témoigne cet INSIGHT NPA, et quelle que soit l’intensités des polémiques auxquelles ils sont confrontés, les grands réseaux sociaux mondiaux continuent leur marche en avant. En nombre de nouveaux utilisateurs et de capacité à accroître leur chiffre d’affaires.

« Père gardez-vous à gauche. Père gardez-vous à droite ».

La formule de Philippe le Hardi à son père Jean le Bon visait à le guider dans la bataille.

Il manque certainement aujourd’hui un Philippe le Hardi pour aider à décider plutôt que de simplement débattre.

image_pdfimage_print