Veille Juridique

Sénat : avis de la commission des affaires étrangères sur les crédits « Avances à l’audiovisuel public : France Médias Monde et TV5 Monde » du PLF 2022

Le Sénat a mis en ligne le 24 novembre 2021 l’avis de Mme Joëlle GARRIAUD-MAYLAM et de M. Jean-Noël GUÉRINI, fait au nom de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armée, sur les crédits « Avances à l’audiovisuel public : France Médias Monde et TV5 Monde » du projet de loi de finances pour 2022.

Extrait : 

Les programmes 844 « France Médias Monde » et 847 « TV5 Monde » de la mission « Avances à l’audiovisuel public » ont pour objet le financement des deux sociétés de l’audiovisuel public extérieur.

Le groupe France Médias Monde (FMM) réunit France 24, la chaîne d’information continue en quatre langues (français, anglais, arabe et espagnol), Radio France Internationale (RFI), radio mondiale (en français et en seize autres langues), et Monte Carlo Doualiya (MCD), radio en langue arabe. La mission de FMM est de «contribuer à la diffusion et à la promotion de la langue française, des cultures française et francophone, ainsi qu’au rayonnement de la France dans le monde par la programmation et la diffusion de contenus en français et en langues étrangères.

TV5 Monde est une chaîne généraliste francophone basée à Paris, détenue conjointement par la France, la Belgique, le Canada/Québec et la Suisse. Sa mission, définie dans une « Charte », consiste principalement à servir de vitrine à la Francophonie, à promouvoir la diversité culturelle, à favoriser les échanges de programmes entre pays francophones et à favoriser l’expression de la créativité audiovisuelle et cinématographique francophone.

Les deux opérateurs, qui tous deux ont renouvelé leurs orientations stratégiques en 2021, sont confrontés à une même incertitude concernant l’évolution des contributions allouées par l’Etat après 2022 et légitimement préoccupés par l’avenir de leur financement. Il est urgent de se pencher sur la question de l’avenir de la contribution audiovisuelle publique et de donner davantage de moyens à ces entreprises pour assurer leurs missions.

L’avis est à retrouver ici. 

Son résumé est à retrouver ici.

image_pdfimage_print

Twitter NPA Conseil