Flash

AVoD, SVoD : la fracture CSP+/CSP- se fait à rebours

Commentant la baisse du nombre d’abonnés à la SVoD enregistrée au 1er trimestre 2022 au Royaume-Uni, Kantar pointait dans son étude « Entertainment on demand » la hausse du nombre de résiliations de précaution, dues à l’inflation et à la crainte de son impact sur le pouvoir d’achat. De manière contre intuitive, les résultats du Baromètre OTT NPA Conseil Harris Interactive suggèrent que de tels arbitrages concernent les CSP+ davantage que les CSP-. A ce stade, au moins, les premières se montrent aussi plus attirées que les secondes par les nouvelles plateformes gratuites (AVoD et FAST).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?

image_pdfimage_print