1

Espagne : l’interminable descente aux enfers de la RTVE

En 2010, la réforme conduite par le gouvernement Zapatero a presque totalement supprimé le financement de la RTVE par la publicité, et réaffirmé l’importance de la dotation budgétaire annuelle du groupe public. Au-delà de ses (très fortes) fluctuations, cette dernière a diminué de 23,5 % entre 2010 et 2022, en euros courants, et de 40 % en euros constants. Dans le même temps, la part d’audience des deux principales chaînes publiques a perdu plus de 10 points. Les services de SVoD semblent en avoir profité davantage que les chaînes de télévision privées en clair.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?