1

L’Arcep confirme le poids de la vidéo à la demande et la concentration du trafic sur un « big 5 » (Netflix, Google, Akamai, Facebook et Amazon)

L’Arcep a publié le 30 juin l’édition 2022 de son rapport sur l’état d’Internet en France, qui constitue le troisième tome de son rapport d’activité, remis au Parlement. Le rapport permet notamment à l’Arcep de mettre à jour son baromètre de l’interconnexion en France avec des données à fin décembre 2021, et une analyse dédiée au fonctionnement de l’acheminement des flux vidéo. Il prend cette année une dimension particulière après la décision de la Commission européenne de légiférer pour obtenir une juste contribution économique et technique des grands fournisseurs de contenus aux coûts des réseaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?