1

Daily Insight du 22/09/2022

Audiovisuel – Cinéma

Canal confirme la signature d’accords exclusifs avec Sony Pictures et NBCU
Déjà annoncée par Les Echos le 15 septembre dernier, la signature par le Groupe Canal+ de deux accords exclusifs avec les studios Sony Pictures Entertainment et NBCUniversal Global Distribution, est confirmée par Canal+ dans un communiqué du 21 septembre. Ces accords lui permettront « d’offrir à ses abonnés un accès exclusif aux films de ces studios, six mois après leur sortie salles en France ». se félicite le groupe, qui annonce à cette occasion l’arrivée prochaine sur ses antennes des titres de Sony, Spider-Man : No Way Home, Uncharted ou encore Bullet Train., et d’Universal Jurassic World : Le Monde d’après, Les Minions 2 : Il était une fois Gru ou encore Ambulance. Il rappelle qu’il a aussi des accords avec Walt Disney Pictures, Warner Bros. Pictures et Paramount Pictures.
Lire le communiqué de Canal+

L’Arcom n’était pas opposée à la fusion TF1/M6
Après l’annonce de l’abandon de la fusion entre TF1 et M6 vendredi 16 septembre, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) a publié mardi 21 septembre son avis rendu le 29 avril à l’Autorité de la concurrence par souci de « transparence ». L’avis révèle que l’Arcom n’avait pas une position aussi arrêtée que l’Autorité de la concurrence, prenant conscience que cette fusion « s’inscrit d’abord dans le contexte de mutations industrielles profondes et structurelles » du marché audiovisuel. Selon l’Arcom, « ces mutations mettent les acteurs historiques au défi de faire évoluer leur modèle éditorial, et, à cet égard, d’accroître leurs investissements. Ces investissements s’imposent alors que, face à la baisse de la durée d’écoute individuelle et au vieillissement des téléspectateurs et des auditeurs, les ressources publicitaires stagnent ». L’Autorité concède que l’agrément de la fusion aurait été conditionnée « à des engagements complémentaires [des chaînes] au titre de ses compétences propres. » Malgré cet avis rassurant de l’Arcom, l’Autorité de la concurrence n’a pas été convaincue de la pertinence de cette fusion.
Lire l’avis de l’Arcom

Presse

Diverto, le nouveau magazine TV revisité de la PQR sera lancé le 6 janvier
Antoine Daccord, directeur délégué de Diverto, a présenté le 21 septembre les contours du nouveau magazine de divertissement qui sera lancé le 6 janvier 2023. Le projet a été porté par les six principaux éditeurs de la PQR,- Centre France, EBRA, La Dépêche du Midi, Sud-Ouest, SIPA Ouest France et Rossel – qui ont été rejoints depuis par Le Télégramme, Nouvelle République du Centre Ouest, Nice Matin et La Provence. Diverto fédère aujourd’hui 53 éditeurs qui distribueront le magazine en supplément de fin de semaine pour remplacer TV Magazine, édité par Le Figaro. « C’est le plus grand lancement de presse de l’année. C’est peut-être le dernier grand lancement de cette envergure » souligne Antoine Daccord, dans une interview à 100%Media. La version print de Diverto (84 pages) sera distribuée à 3,2 millions d’exemplaires garantis. Mais Diverto se positionne comme un média « Digital first » avec de l’actualité en temps réel, la diffusion de vidéos (live, concerts, interviews…), de podcasts, de newsletters et une présence sur les principaux réseaux sociaux. L’ambition est de couvrir l’ensemble des programmes audiovisuels quelle que soit la source (télévision linéaire, plateformes, replay, SVoD, AVoD, Fast TV…), ainsi que « toute la culture populaire ». 366, la régie nationale de la PQR 366 assurera la régie publicitaire du titre et prévoit 20 millions € de revenus la première année.
Ecouter le podcast 100% Média

367 000 abonnés aux services « de SVoD et de services » de Reworld Media
Le groupe Reworld Media a indiqué ce jeudi, à l’occasion de la publication de ses résultats pour le 1er semestre, que son « portefeuille moyen » (sur 12 mois) totalisait 2 millions d’abonnements payants, dont « 367 000 abonnements aux offres paywall, SVOD et de services ». Créé en janvier 2021, le pôle Reworld Media TV compte aujourd’hui 10 services de SVoD (Auto Plus TV, Gourmand TV, Top Santé TV, Maisons & Travaux TV, Le chasseur français TV, Union TV…). Au premier semestre, Reworld Media a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 241,5 M€, en hausse de 6,3%, et dégagé un EBITDA consolidé de 31,2 M€ (+5,1%).
Consulter le communiqué de Reworld Media 

Publicité

Près d’un tiers des publicités vidéo vues sur des chaînes FAST aux Etats-Unis
Aux Etats unis, 59 % des vidéos publicitaires vues, le sont sur des services OTT, contre 41 % sur les chaines du câble, selon une étude Freewheel US Video Marketplace au premier semestre 2022. La publicité vue sur les chaines FAST représente la moitié de ces visionnages en OTT et 29 % du total des vues de publicité vidéo.
Lire l’article de Mediapost

Sport

La Liga veut une couverture TV « positive » de son championnat
La Liga espagnole qui gère les droits du football professionnel exige que le prochain gagnant des droits de retransmission télévisée pour la saison 2022-2023 du Championnat national, couvre l’événement de manière « positive ». Cette clause figure dans l’appel d’offres dévoilé mercredi 21 septembre, rapporte L’Equipe. Elle précise qu’il faudra que « la production soit réalisée de manière positive, en évitant de nuire à l’image de la compétition, des clubs, des joueurs, des entraîneurs et des supporters ». Une clause qui a provoqué la protestation de défenseurs de la liberté des médias.
Lire l’article de L’Equipe .

Europe1 mise sur le sport
L’émission Europe1 Sport de la station du groupe Lagardère News a repris un rythme quotidien depuis la rentrée de 20h et 23h30, en cette année de Coupe du monde de football au Qatar et à deux ans des JO de Paris 2024, détaille Offre Media. Créée en quotidienne en 1996 et animée par Eugène Saccomano, l’émission était passée en hebdomadaire. Elle est désormais animée en alternance par Lionel Rosso (vendredi, samedi, dimanche et lundi) et Virginie Phulpin (mardi, mercredi et jeudi) et accueille parmi ses consultants et experts des personnalités issus de la rédaction des sports de Canal+ Jacques Vendroux, Cyrille de la Morinerie, Guy Roux, Jimmy Algerino et Dominique Grimault.

 Lire Offre media