1

L’Europe de l’Ouest peine à développer ses champions de la SVoD

Avec la cession annoncée d’OCS et les lourdes incertitudes qui pèsent sur l’avenir de Salto, la France confirme sa difficulté à faire émerger de nouveaux champions nationaux de la SVoD et/ou de la pay TV premium, et Canal+ se trouve bien isolé pour défendre les couleurs tricolores face aux streamers américains. Mais le France est   loin de constituer un cas isolé, s’agissant de l’Europe de l’Ouest en tout cas, faute, peut-être, d’avoir été suffisamment offensif dans un développement hors des frontières et/ou dans la capacité à jouer sur l’ancrage local : l’Italie est le seul des cinq principaux marchés européens dans lesquels les streamers nationaux pèsent pour plus de 20 % de part de marché, et il faut se tourner vers la Scandinavie ou la Finlande pour atteindre ou dépasser le seuil des 40 %. A l’inverse, les plateformes mondiales américaines totalisent moins de 50 % des abonnements dans les six pays africains, dans quatre des six pays asiatiques ou encore dans les deux Etats du Moyen-Orient étudiés par NPA Conseil.

Ce contenu est réservé aux abonnés INSIGHT

Veuillez utiliser le formulaire pour vous connecter

Vous souhaitez être abonné ? envoyez nous un email

Vous avez oublié votre mot de passe ?