Flash

General Electric joue sur le quiproquo pour valoriser sa dimension innovante et digitale

General Electrics vient de lancer au début du mois de septembre, une campagne de communication RH « What’s the Matter with Owen » pour dépasser les clichés sur ces activités et attirer les talents de la nouvelle économie.  La campagne repose sur 3 vidéos diffusées au travers de l’écosystème digital de la marque.

« Je viens de trouver un job. Je suis développeur chez GE »

Se jouer des incompréhensions
Le pitch est le même dans les trois vidéos : un jeune développeur annonce qu’il vient de trouver un job chez GE. Que ce soit auprès de ses parents, ses amis ou ses collègues de l’université, l’incompréhension voire la déception est là. Les parents regrettent de ne pas voir leur fils travailler dans les activités historiques de GE (industriel), les amis préfèrent s’intéresser à un autre camarade qui vient de trouver un job dans une start-up réalisant des émoticônes avec des chats, tandis que les camarades d’école s’étonnent de le voir travailler dans un train et de ne plus être programmeur. Dans chacune des situations, le jeune homme tente d’expliquer le caractère concret et ambitieux de son job qui vise à créer des langages pour améliorer les performances dans des turbines, des trains, des hôpitaux.

Evangéliser sur les nouveaux métiers de GE
La vidéo se termine sur une accroche « The digital company. That’s also an industrial company ». GE montre qu’il souhaite renouveler l’image d’une société historiquement industrielle (construction de structures et machines) pour valoriser son implication plus technologique et numérique. Comme dans la vidéo avec les amis ou les anciens étudiants, l’idée est de montrer que les talents du numérique n’ont pas tous vocation à travailler dans des start-up à la mode mais aussi à rejoindre des groupes qui portent l’innovation digitale. Derrière cet aspect très communication, il y a bien sûr une volonté plus directe de valoriser les opportunités de job sur la plateforme et de recruter.

Les vidéos renvoient vers la plateforme GE Software
Source : Youtube.com / GESoftware.com
f  f1

Un dispositif alliant vidéos Facebook & Youtube + Plateforme Web

fLa vidéo : La campagne repose d’abord sur le média vidéo et les trois contenus produits. Ils sont publiés sur YouTube en premier lieu, sur Facebook en vidéo native et relayés par les différents comptes sociaux de la marque. A ce jour, l’avantage est à YouTube qui affiche un volume de 195k vues contre 11k sur Facebook. Selon l’agence, BBDO New York, la campagne doit aussi être portée à la télévision et soutenue sur le digital à l’automne 2015.

La plateforme RH Monde : Chaque vidéo renvoie à la plateforme RH dédié aux activités « Software » où l’on peut consulter les offres d’emplois vacantes mais aussi naviguer sur les différentes espaces de contenus. On note la mise en avant sur le premier onglet de la partie « Industrial Internet ». Elle comprend contenus fixes + blog d’actualité et présente la nouvelle ère ouverte par l’Industrie de l’Internet : Internet des objets, big data, hardware.

Remarketing : A noter qu’une visite sur le site Internet de General Electrics et/ou la consultation de la page Facebook du groupe, nous a exposé à une campagne Facebook sponsorisée visant à promouvoir le téléchargement d’un livret blanc sur le thème « Learn how GE is leading the Industrial Internet ».

 

image_pdfimage_print