Flash

Facebook messenger teste les messages éphémères en France

Après ses offensives sur la messagerie instantanée, la vidéo et les contenus medias, Facebook s’attaque aujourd’hui à Snapchat. Le réseau social teste depuis le 12 novembre les messages éphémères en France dans Facebook Messenger.

Quelques différences avec Snapchat

Contrairement à Snapchat, qui conserve indéfiniment les messages jusqu’à consultation, la fonctionnalité proposée par Facebook joue sur le temps de disponibilité du message. Ainsi un message éphémère Facebook messenger n’est disponible que pendant une heure. Ainsi cette fonctionnalité tend à essayer d’accroitre la fréquence de consultation de la messagerie. De même, les photos échangées via les messages éphémères peuvent être téléchargées et partagées. Enfin, alors qu’une promesse forte de Snapchat est de supprimer les messages de son serveur une fois ceux-ci consultés, Facebook ne s’est pas engagé sur ce point.

Retenir les plus jeunes

Ce test s’inscrit clairement dans une volonté de Facebook de rendre ses applications plus compatibles avec les nouveaux usages, notamment des plus jeunes, venant compléter ainsi plusieurs autres tests, comme par exemple l’utilisation d’émoticones pour venir compléter le like. Il faut cependant noter qu’il s’agit là de la troisième offensive du géant pour contrer Snapchat, après la proposition de rachat de celui-ci en 2013 pour 3 milliards de Dollars (la société est valorisés aujourd’hui à environ 19 milliards de Dollars pour seulement 50 millions de chiffre d’affaires visés en 2015) et le lancement, raté, de son application Slingshot en 2014 qui reprenait le concept de messages éphémères.

image_pdfimage_print