Flash

MIPTV : Tendances des séries allemandes à succès

A l’occasion du MIPTV 2016 qui met cette année l’Allemagne à l’honneur dans le cadre d’un « Focus on Germany », NPA Conseil revient sur les tendances des séries allemandes à succès, et sur les séries attendues cette année.

« Focus on Germany » : l’Allemagne renforce sa volonté d’exporter ses séries dans le monde

Présente au MIPTV à travers le Focus on Germany, l’Allemagne réaffirme son souhait d’exporter ses séries, en s’appuyant sur un marché puissant. Pour Suzanne Mueller, directrice de la chaîne publique ZDF qui s’exprimait hier au MIPTV, l’Allemagne est aujourd’hui dans une nouvelle position, et la fragmentation des chaînes lui permet de regagner en intérêt envers les diffuseurs étrangers et de diffuser en VOST.
Par ailleurs, l’Allemagne se tourne de plus en plus vers l’extérieur en développant également davantage de co-productions internationales, particulièrement pour les formats de fiction. Elle étend sa volonté d’exporter ses séries, soutenue notamment par des subventions ciblant ces formats, comme le German Motion Picture Fund (10M€/an) révélé en décembre pour appuyer les co-productions internationales et les séries haut de gamme, ou les subventions régionales axées sur les séries comme celle du Medienboard Berlin-Brandenburg développée l’année dernière.

Un top audiences marqué par des séries phénomènes créées dans les années 1970

tatortPhénomène particulier à l’Allemagne, le podium des meilleures audiences de fiction reste dominé par des séries du dimanche créées dans les années 1970 et 1980. Tatort, série policière diffusée par ARD (Das Erste) depuis 1970 connaît toujours le succès et reste la meilleure audience fiction du pays. En 2015, l’épisode leader, Schwanensee, a séduit 13,69 M de tsp (dont 4,28 M de 14-49 ans) et se place premier programme de l’année devant le match de l’UEFA FC Barcelone – Bayern Munich. La série de 90’ se décline à travers 21 villes ayant chacune une équipe d’enquêteurs se succédant à l’antenne. Elle se diversifie ainsi en mettant en avant les spécificités locales de chaque région, et en intégrant à l’intrigue des sujets d’actualité.

lancements fictionsMalgré une faible évolution des programmes de fiction les plus performants au cours des années, le secteur de la TV en Allemagne demeure dynamique. Selon Eurodata TV Worldwide, plus de 300 programmes ont été lancés en 2015-2016 en Allemagne, dont 27% de fiction. 41% de ces programmes étaient des formats originaux.

 

 

La force de la série policière

top fiction 2014Les meilleures audiences de fiction à la télévision en Allemagne affichent une prépondérance du sous genre policier avec 7 séries policières et 1 téléfilm policier dans le top 10 de l’année 2014 ( le classement continue d’être dominé par ARD et ZDF). En 2015, les succès de séries originales lancées en Allemagne restent marqués par l’attrait du policier et du drame. Dans Death of a Girl, une policière enquête sur le meurtre d’une petite fille dans un village reculé de la Baltique, dans la tendance de Broadchurch. L’Allemagne développe également des coproductions avec ses pays voisins, à l’image de The Team (Allemagne, Danemark, Belgique, Suisse, Autriche, France, Suède) qui fonctionne à l’antenne de ZDF en 2015 en mettant en scène une équipe européenne luttant contre le crime international.  séries policieres

L’attrait de la mini-série historique

séries historiquesLa fiction historique continue également de séduire et reste scrutée de près après le succès de Deutschland 83 (FremantleMedia), diffusée dans plus de 11 pays, cumulant 8,4M de téléspectateurs pour son premier épisode, soit le 1er drame exporté dans le monde sur les deux dernières années selon Eurodata TV, et la première fiction en langue étrangère de l’histoire en Grande Bretagne sur Channel 4 avec 2,5M de téléspectateurs.
En 2015, le lancement de Tannbach – A village’s destiny, prenant place dans un village allemand au cours des derniers jours de la Seconde Guerre Mondiale, est remarqué sur ZDF. De son côté, la série Babylon Berlin, adaptation d’un polar de Volker Kutscher attendue pour 2017, s’est distinguée lors du MIPTV : première co-production entre la chaîne privée Sky Deutschland et la chaîne publique ARD (avec Beta Film), cette série suivant les aventures d’un commissaire de police dans le Berlin des années 1920 affiche un budget conséquent de 40M€. Dans un pays particulièrement marqué par l’histoire du 20ème siècle, Beta Film a aussi dévoilé au MIPTV une nouvelle série qui suit la montée du néonazisme dans la jeunesse allemande après la chute du mur, NSU German History X. A suivre également, la série The Same Sky par Beta Film pour ZDF (3X120’) narrant la relation entre un agent secret est allemand et sa cible, une femme de l’ouest. Egalement remarquée au MIPTV, la série Ku’damm 56 (UFA Fiction), figure dans la sélection premium du jury d’auteurs et réalisateurs du MIP Drama Screenings. Elle a été présentée en avant-première dimanche dernier. La fiction traite le sujet de l’émancipation de la femme dans les années 1950 en suivant une mère et ses trois filles dans le Berlin de 1956.

image_pdfimage_print