Flash

Séries récompensées aux Emmy Awards : une faible visibilité en France

Les Primetime Emmy Awards récompensent chaque année au mois de septembre, les séries TV diffusées aux Etats-Unis en première partie de soirée, représentant pour elles une consécration internationale. Pourtant en France, les séries récompensées cette année ne disposent que d’une très faible visibilité.  

Pour la deuxième année consécutive, les shows de HBO Game of Thrones et Veep ont toutes les deux été sacrées meilleure série, respectivement meilleure série dramatique et meilleure série comique à la 68ème cérémonie des Emmy Awards. L’actrice principale de Veep, Julia Jouis-Dreyfus, a également été récompensée pour son rôle pour la cinquième année successive. En outre, les prix des meilleurs actrices et acteurs ont primé les séries Mr Robot, Transparent, Downton Abbey, Bloodline et Orphan Black. Les Emmy Awards, avec son tapis rouge des stars du petit écran, assurent alors une reconnaissance du public et des professionnels du secteur quant à la qualité de ces shows et une médiatisation internationale importante.

Cependant, parmi ces séries récompensées, seule Mr Robot est diffusée sur une chaîne en clair (France 2), alors que Orphan Black (diffusée sur Numéro 23 en 2013 et SyFy en 2014) et Bloodline sont aujourd’hui disponibles uniquement sur Netflix, tout comme Downton Abbey (même si celle-ci a connu au préalable une diffusion en clair sur TMC). Quant aux shows de HBO et d’Amazon, ceux-ci ne sont diffusés en première exclusivité que sur le bouquet OCS. En conséquence, ces séries sont peu présentes dans la presse spécialisée à l’image de Veep qui n’a été citée qu’une seule fois pour le lancement de sa cinquième saison et Transparent quatre fois[1] depuis janvier 2016. Seule exception pour Game of Thrones qui a été citée 19 fois pour la diffusion de sa sixième saison sur OCS, en raison du phénomène mondiale que la série représente.

Mais l’intérêt des chaînes en clair pour les séries qualitatives américaines semblent peu à peu grandir. En commençant la diffusion de Mr Robot, le lundi soir en deuxième partieCapture Mr Robot de soirée, France 2 prenait un gros risque. Cette case (22h40 – 00h40) était généralement consacrée aux rediffusions d’anciens épisodes de séries américaines, avec en moyenne 1,1 million de téléspectateurs (10% PDA) la saison passée. Ce lundi, la série n’a attiré que 771 000 téléspectateurs en moyenne pour les deux épisodes soit 7,9% de PDA, marquant un retrait de 2,1 points sur la même case. Cette baisse n’est pas si étonnante pour plusieurs raisons : Mr Robot touche avant tout un public averti, sensible aux nouvelles technologies, le jargon et le thème de l’informatique pouvant apeurer plus d’un téléspectateur. De plus, la série a débuté sa diffusion sur France 2 un an après celle aux Etats-Unis, laissant le temps aux spectateurs de la visualiser en VoD (sur iTunes et Google Play notamment) mais aussi via le piratage. En effet, Mr Robot est la sixième série la plus piratée au monde en 2015 avec 3,5 millions de téléchargements[2].

Reste à savoir si la diffusion de American Crime Story, meilleure mini-série de l’année aux Emmy Awards, prévue sur une des chaînes du groupe M6 pour la fin de l’année, connaitra les mêmes déconvenues. Elle sera également disponible courant 2017 sur Netflix en France [3].

[1] Selon les données du Baromètre 360 de NPA Conseil.

[2] Selon les chiffres délivrés par le site Torrent Freak.

[3] Canal+ a depuis annoncé la diffusion en première exclusivité de la série à partir du 10 novembre 2016.

image_pdfimage_print