Free

L’impact des séries sur l’âge moyen du public des chaînes

Alors que les chaînes aspirent de plus en plus à attirer les jeunes et élargir la structure globale de leurs publics, la moyenne d’âge de ces derniers ne cesse d’augmenter (de 49,6 ans pour le public en soirée en 2012 à 52,6 ans en 2017). NPA Conseil s’intéresse à l’impact des séries diffusées en Prime sur l’âge moyen des chaînes.

La série vieillit le public des chaînes

Depuis le début de saison, la moyenne d’âge du public des séries diffusées en soirée, toutes chaînes confondues, est de 54,3 ans[1]. Si on la compare à celle du public de l’ensemble des genres diffusés sur la même case, on observe un rajeunissement de 1,3 an à 52,9 ans. Les séries fédèrent ainsi davantage les publics seniors. Cette tendance semble récente puisque qu’il y a encore 5 années, les moyennes d’âge du public des séries en soirée et celle des soirées au global étaient équivalentes à 49,7 ans. Par ailleurs, si les structures du public des deux périmètres étudiés adoptent des contours communs, celle du public des séries accorde davantage de place aux plus âgés avec 62,4% d’individus âgés de 50 ans et plus contre 58,2% pour le total TV. Cette part est sensiblement réduite en SVOD : d’après le baromètre SVOD NPA-Harris interactive, la part des individus de 50 ans et plus consommateurs de séries TV s’élève à 21%[2], les 25-34 ans représentant par ailleurs plus d’un tiers du public du genre.

Les séries du groupe M6 séduisent la jeunesse

19 chaînes diffusent de la série en soirée depuis la rentrée. Arte et France 3 arrivent en tête du classement des chaînes dont le genre vieillit le plus la moyenne d’âge du public des séries de la case, respectivement à 63,2 et 62,6 ans alors que le groupe M6 affiche des moyennes plus de 15 ans plus jeunes. Alors que Gulli est par essence une chaîne jeunesse, ses séries du soir (Père et Maire, Le dirlo, entre autres), font se placer la chaîne à la septième position du classement (55,6 ans en moyenne) alors qu’elle est celle qui bénéficie de la moyenne d’âge la plus jeune en Prime, tous genres confondus à 40,3 ans.

Les chaînes historiques capitalisent sur les seniors

Les chaînes de la TNT sont clairement celles dont les séries fédèrent les publics les plus jeunes. Super High, incarnée par Kev Adams et diffusée en deuxième partie de soirée a attiré depuis la rentrée un public de 36,5 ans en moyenne alors que Double jeu sur Arte est la série au public le plus âgé à 68,5 ans en moyenne. Les séries policières, faisant par ailleurs le succès de France 3 occupent quatre places au classement des séries aux publics âgés. C’est par ailleurs ce genre qui fait apparaître France Ô dans le classement avec Affaires étrangères à 65,7 ans de moyenne d’âge pour la série depuis la rentrée. M6 est la seule chaîne historique au classement des séries au public le plus jeune avec le reboot de Mac Gyver à 43,5 ans d’âge moyen alors que le lancement de la série originale date de 1985.

[1] NPA Conseil sur données Médiamétrie – TH 21h-23h15

[2] Période étudiée : du 1er au 31 janvier 2018

image_pdfimage_print