Article Offert

La programmation de Séries Mania dévoilée

La semaine dernière, Séries Mania dévoilait sa programmation riche de plus de 80 séries françaises et internationales. NPA Conseil détaille la programmation du Festival qui aura lieu à Lille du 27 avril au 5 mai prochain.

La première grosse exclusivité du Festival concerne d’abord son ouverture avec l’avant-première mondiale du pilot de Succession (Gary Sanchez Productions), série qui sera diffusée sur HBO (OCS en France) à partir du mois de juin. Ce drama familial, créée par Jesse Armstrong[1], suit les disfonctionnements d’une famille riche et puissante dans les médias. La clôture du Festival sera quant à elle assurée par la première française de la série allemande Babylon Berlin (X-Filme Creative Pool, ARD, Beta Film, Sky). Les deux premiers épisodes qui seront projetés permettront ainsi de planter le décor d’une enquête policière se déroulant sous le régime de la République de Weimar dans l’Allemagne des années 1920. Diffusée à partir du 13 octobre 2017 sur Sky 1 outre-Rhin, elle est déjà connue pour être la série non-anglophone au budget le plus élevé de l’Histoire (40M de dollars). Elle est également présente sur les services Netflix australiens, canadiens et américains. En France, c’est Mediawan qui détient les droits de diffusion de la série.

Dans le cadre de la compétition officielle, 10 séries, provenant de 8 pays différents, seront projetées pour leur première mondiale, dont American Woman (John Wells Productions, Warner Horizon Television) qui sera diffusée à partir de juin sur Paramount Network aux Etats-Unis. Cette comédie, créée par John Riggi qui a été producteur et scénariste de 30 Rock et The Comeback, suit les aventures de Bonnie, une mère de famille qui élève ses deux filles après avoir quitté son mari au milieu de la vague féministe des années 70. La thématique de la femme seule face à ses responsabilités sera également abordée, mais de façon plus dramatique, par la série russe An ordinary woman avec le personnage de Marina, fleuriste et maquerelle, qui doit jongler avec ses 2 activités tout en gérant l’éducation de ses filles, surtout à partir du moment où elle reçoit un appel téléphonique à propos d’une de ses escorts. Deux séries danoises seront également présentées dont The Rain (Miso Film) premier Netflix Originals originaire de ce pays, show post-apocalyptique dans lequel un frère et une sœur cherchent à se cacher dans un monde où la majeure partie de la population a disparu. Israël sera également représenté par 2 séries aux thématiques diamétralement opposées : Autonomies dans laquelle l’Etat israélien est divisé en deux[2], et On the spectrum où l’on suit trois adultes autistes vivant en colocation.

Afin de les départager, Rodolphe Belmer, Président du festival et Laurence Herszberg, Directrice Générale, seront entourés entre autres de Chris Brancato (scénariste de X-Files et Hannibal mais également co-créateur de Narcos) qui assurera la présidence du jury. Celui-ci sera accompagné de Maria Feldman, co-créatrice de la série israélienne False flag déjà primée à Séries Mania en 2015. Clovis Cornillac et Pierre Lemaitre complètent le jury.

On retrouvera également dans la compétition officielle la série française Ad Vitam (Kelija) avec Yvan Attal, diffusée prochainement sur Arte. La série prend place à une époque où l’immortalité est devenue possible. Darius, policier âgé de 120 ans, et Christa, jeune femme muette et suicidaire, enquêtent sur le suicide de sept personnes. La série sera également présente dans la compétition 100% française, affrontant entre autres Nu (Capa Drama) série d’anticipation qui prend place en 2026, époque à laquelle les Français sont obligés de vivre nu afin de gommer les différences et pacifier la société. Celle-ci sera diffusée sur OCS au cours de l’année. Face à elles, trois séries France Télévisions comme Maman a tort, Kepler(s) et Aux animaux de la guerre. Le remake de The Fall pour TF1, Insoupçonnable, sera également présenté.

[1] A qui l’on doit notamment les séries Peep Show et Fresh Meat toutes deux diffusées sur Channel 4.

[2] Série créée par Yehonatan Indursky et Ori Elon, déjà aux manettes de la série à succès Shtisel.

image_pdfimage_print