Flash

Intégration Apple TV / AirPlay sur les téléviseurs tiers : la grande déception

Ce mercredi 15 mai, Apple a annoncé l’entrée en vigueur effective de son savoir faire en termes d’interfaces – l’Apple TV dans le cas de l’audiovisuel – dans des environnements tiers. Grande première pour le groupe.

L’expérimentation de cette possibilité nouvelle, effectuée sur une smart TV Samsung récente, s’avère décevante à plus d’un titre :

  • Aucune information consommateur spécifique, sous forme de pop-up ou par une autre voie. Sauf à être un professionnel intéressé, il est probable que l’information reste ce soir ignorée de la plupart des utilisateurs potentiellement intéressés.
  • Téléchargement de l’appli puis intégration à la barre d’accueil demeurent longs et globalement contre-intuitifs. C’est là principalement la responsabilité de Samsung.
  • Une fois l’application finalement dûment installée, son appareillage avec d’autres devices de l’écosystème Apple reste apparemment impossible (application « home » donc, par exemple, pilotage vocal via Homepod) ou sans valeur ajoutée (couplage à un iPhone par exemple).
  • L’accès à l’application ne donne finalement accès… qu’aux services de vidéo à la demande d’Apple (#itunes vidéo) et ne permet pas de retrouver son ensemble 1/ d’applications audiovisuelles gratuites ou payantes déjà installées (d’ARTE à Zouzous en passant par myCanal ou Netflix) et 2/ a fortiori d’accéder aux programmes des chaînes auxquelles on est abonnés.
  • Bug ou ballon sonde ? Le seul service tiers auquel « Airplay / Apple TV / Samsung » proposait ce mercredi de s’abonner était… StarzPlay, service qui n’a pas confirmé officiellement sa volonté d’entrer dans le marché hexagonal. Test ? Bug ? Bluff ?…

Ce relevé a été effectué le 15 mai, vers 22 heures.

Il ne préjuge pas des évolutions possibles du service… sachant toutefois qu’il est difficile de faire revenir un prospect déçu par sa première visite…

image_pdfimage_print